VOTE | 629 fans |

#501 : 4 ans, 6 mois et 2 jours plus tard

Titre en VO: "Four Years, Six Months, Two Days"
Titre en VF: "Quatre ans, Six mois et deux jours plus tard"
~> The CW: diffusé le 08/01/2008 - TF1: diffusé le 03/01/2009
~> Scénario: Mark Schwahn - Réalisation: Greg Prange

Nous sommes quatre ans plus tard, dans l'avenir, et la bande de Tree Hill a fini l'université. Maintenant, leurs vies ont pris des directions complètement différentes. Lucas a écrit et publié un livre, Brooke a fait un grand saut dans le monde de la mode, Peyton poursuit une carrière dans l'industrie musicale et Nathan et Haley continuent à élever James, plus vieux désormais.

~Promo CW~

Popularité


5 - 2 votes
Sneak Peak 3
Sneak Peak 3

  

Sneak Peak 4
Sneak Peak 4

  

Promo Lucas Scott
Promo Lucas Scott

  

Promo Brooke Davis
Promo Brooke Davis

  

Promo Nathan Scott
Promo Nathan Scott

  

501 - Passage de Brooke
501 - Passage de Brooke

  

501 - Passage de Lucas
501 - Passage de Lucas

  

501 - Lucas et Jamie
501 - Lucas et Jamie

  

501 - Peyton Fin de l'Episode
501 - Peyton Fin de l'Episode

  

Plus de détails



« Parfois, on dirait que c’était hier, finir le lycée, dire au revoir. Cette impression qu’on à 17 ou 18 ans, que personne dans l’histoire du monde n’a jamais été aussi proche, n’a jamais aimé aussi intensément, ni ri aussi fort, ni a compté autant ». Voilà sur quoi démarre cette toute nouvelle saison avec une très belle phrase de Lucas … En fond de cette phrase, nous voyons la dernière scène au River Court, 4ans plus tôt. Puis on entend les dernières paroles du 421 pour nous rappeler leur promesse… Un gros plan sur le TAG « WE WERE HERE » et on se retrouve 4 ans plus tard toujours au même endroit mais avec les inscriptions effacées et Lucas seul devant ces dernières… En même temps, Lucas continue sa phrase du début : « Parfois on dirait que c’était hier, et parfois on dirait que ce sont les souvenirs de quelqu’un d’autre ». Lucas regarde ce terrain où il a tant joué et on voit le panier tout abimé, rouillé comme si ce terrain était mort …


Puis c’est un autre panier que l’on aperçoit, un panier tout neuf, un panier de basket pour enfant… Celui de James. Nathan regarde son fils joué et lorsque Haley sort avec la poubelle, Nathan lui demande où ce que James a eu ce panier et sa femme lui répond que c’est son oncle Lucas qui le lui a offert… Mais Nathan ne souhaite pas que son fils joue au basket mais Haley lui rappelle que leur enfant n’a que 4ans et qu’il veut être comme son père mais Nathan refuse… Haley appelle James pour aller travailler laissant seul Nathan dans leur maison …


On quitte Tree Hill pour se rendre à New-York où Brooke Davies gère son entreprise Clothes Over Broe’s ! Cette dernière arrive à son entreprise suivie de près par son assistante. Brooke a l’allure d’une grande femme d’affaire, elle demande à son assistante de réserver un dîner dans un restaurant  pour un soir de la semaine prochaine mais son assistante lui dit qu’elle n’a aucun soir de libre et Brooke lui de décaler à la semaine d’après et que cela parfait. En même temps qu’elle informe son assistante de ce qu’elle à faire, Brooke donne des ordres à ses autres employés. Elle dit d’envoyer du fromage à O’Brian et de lui rappeler la téléconférence avec les magasin Macy’s, en même temps Brooke aperçoit la couverture de son prochain magazine et refuse la couverture, elle dit aux responsable que la mannequin qui pose est anorexique et que tant qu’elle n’aura pas prit 5 kilos, elle ne sera pas en couverture de son magazine, ces collaborateurs lui disent qu’ils donnent des idées mais Brooke leur dit qu’elle sont mauvaise et leur rappelle que l’anorexie est une maladie et pas une mode et elle s’en va dans son bureau toujours suivie de son assistante qui lui remet son café (Double moka latte avec supplément crème) et demande à son assistante à quelle heure est la première du films à laquelle elle doit assister, son assistante lui informe que c’est à 20h et que la tapis rouge est à 18h. Brooke lui demande d’appeler l’un des Nick correspondant à des mecs qui servent de faux petits amis à Brooke pour la presse … Brooke lui demande également de dire à Victoria de l’attendre dans la limousine mais son assistante lui dit que cela ne va pas plaire à Victoria mais Brooke lui répond qu’elle travaille pour elle et son assistante quitte le bureau de Brooke pour se mettre au travail.


Après New-York, c’est à Los Angeles qu’est notre prochaine étape avec Peyton assise derrière un bureau de maison de disque, un homme rentre dans le bureau et croit s’être trompé de bureau mais non il s’agit du président du label et rappelle à Peyton qu’elle ne qu’assistante de l’assistant du président du label et que ce n’est pas son bureau et lui demande où est son bureau… Elle se lève immédiatement et présente ses excuses et lui dit qu’elle a organisé ses opérations,  lui a remis le rapport des téléchargements online, mis à jour son emploi du temps et qu’elle admirait la vue qu’il avait et lui dit qu’elle a quelques groupes non signés qu’elle aimerait lui faire écouter. John lui répond qu’il perd ses cheveux, qu’il a la gueule de bois, qu’il doit deux pensions alimentaires et que sept lignes sonnent. Peyton le salue et quitte le bureau mais John la rappelle, lui dit qu’elle est jolie et que si elle enlève un bouton de son chemisier, il lui laisse assister à la cession nouvelle-musique du matin. Peyton ne fait rien, John lui dit un bouton = une chanson et elle enlève un bouton de son haut et il lui demande de l’aspirine et elle quitte son bureau…


De retour à Tree Hill, Lucas se rend dans la salle de classe de HaleyJames fait un dessin, Lucas fait de l’ironie en disant que ça grandit vite, James saute dans les bras de son oncle et Lucas lui demande s’il est prêt pour le lycée mais le petit James lui dit que non et qu’il n’a que 4 ans, Lucas lui demande  ce qu’il dessine et James lui dit qu’il peut pas savoir car il est pas fini. Lucas lui dit qu’il le comprend et Haley suppose que l’écriture de Lucas ne se passe pas très bien. Lucas lui répond que cela ne se passe pas du tout et lui demande comment c’est passé son dernier jour de professeur stagiaire. Haley lui répond qu’elle essaie de ne pas paniquer pour la semaine prochaine quand elle sera seule mais qu’elle a du mal, Lucas la rassure en lui disant qu’elle sera géniale et lui demande si elle a trouvé une nounou. Haley lui répond que non, Lucas lui rappelle qu’elle ne pourra pas le materner à vie et qu’il ne parle pas de James mais de Nathan, Haley lui dit alors que cela fait que quatre mois, Lucas semble être inquiet pour son frère et sa belle-sœur…


Nathan lui est seul chez lui et regarde une vidéo sur une nomination de joueurs dans l’équipe des Seattle …


[Flash Black]


Haley est dans leur maison mais vide, James crie à sa mère qu’ils vont à Seattle, Nathan arrive avec James dans les bras et lui confirme que son agent a eu l’assurance qu’il fera parti de l’équipe, Haley embrasse Nathan et la famille Scott est très heureuse. Mais Haley lui demande pourquoi ils achètent une maison à Tree Hill alors qu’ils vont vivre à Seattle, Nathan lui répond qu’ils auront pleins de maisons mais que Tree Hill est chez eux et lui rappelle que pour acheter cette maison, il n’a même pas besoin de toucher sur son salaire mais qu’il s’agit juste de l’argent du contrat des chaussures. James veut qu’ils achètent la maison et demande à sa mère, Haley répond qu’elle ne sait pas mais Nathan lui confirme qu’ils vont prendre la maison tout simplement parce qu’ils y sont arrivés ensemble et qu’il va falloir s’habituer à cela car c’est cela qui se passe quand on réussit nos rêves et les deux s’embrassent …


[Flash Black]


De retour au présent, Nathan quitte le salon mais on découvre qu’il est sur un fauteuil roulant…


Après les Scott , Brooke et Peyton, c’est au tour de Marvin alias Mouth de faire son apparition, il essaie d’enregistrer des vidéos démo pour trouver un travail sur les radio et TV locales mais il est sans cesse interrompu par Junk et Fergie qui joue à la console, Mouth laisse tomber quand les pizzas arrivent…


On retrouve Lucas dans le gymnase du lycée en train de jouer au basket seul et Skills arrivent et demandent à Lucas pourquoi ils ont accepté les postes de coachs, Lucas alors lui dit qu’il est le nouveau coach assistant des Ravens  et Skills lui demande s’il peut le payer et les deux rigolent. Skills lui demande si ceci n’est pas génial, Lucas Scott est le coach principal des Ravens, Skills demande également à Lucas combien de match ont gagné les Ravens depuis leur victoire du championnat et Lucas répond qu’il n’y en pas eu beaucoup mais que maintenant c’est terminé !! Skills est tout à fait d’accord avec cette affirmation !!


De retour à Los Angeles avec Peyton à la réunion, l’assistant du directeur fait écouter un morceau d’une artiste avec pas mal de problème et qui selon lui pourrait donner beaucoup d’argent mais le directeur n’est pas emballé alors Peyton se lance et lui propose d’écouter un morceau de Low Versus Diamond, un groupe non signé qui cartonnent sur Internet mais John n’est pas plus emballé et dit alors que cela sera l’actrice et l’assistant demande à Peyton d’aller chercher les menus des déjeuners.


Nathan ouvre une boîte de chaussures et se souviens de l’occasion pour laquelle il a ses chaussures …


[Flash Black]


Barry, l’agent de Nathan présente les chaussures de N.S. 23 correspondant aux initiales de Nathan et son numéro de maillot, plusieurs personnes sont là dont Lucas et Haley, cette dernière doit aller prendre la relève de la nounou mais elle dit à Nathan de faire la fête mais de ne pas conduire, Nathan le lui promet et Haley s’en va …


[Flash Black]


Nathan a l’air d’un homme dévasté…


On se retrouve dans la chambre de Lucas chez lui, devant son ordinateur, il commence à écrire quelques lignes pour son livre mais rien n’y fait ça ne fonctionne pas, il les efface et se traite de nul. A ce moment là Lindsay, sa rédactrice souhaite faire une conversation vidéo, Lucas accepte mais avec de la crainte, Lindsay essaie de savoir où en est Lucas mais lorsque ce dernier lui dit que rien en sort, elle lui explique qu’elle a des comptes à rendre et qu’elle risque sa place pour lui !! Lucas fait croire qu’il y a un tremblement de terre pour fermer son ordinateur  ce qui énerve Lindsay mais il obtient un sursis…


On est de retour à New-York avec Brooke qui sort de sa soirée avec un homme (un Nick), les paparazzis ne cessent de photographier Brooke qui fait des grands sourires. Une fois dans la limousine avec Victoria et Nick, cette dernière dit qu’elle ne supporte plus les paparazzis mais Victoria lui dit qu’ils paient assez chez les paparazzis pour qu’ils parlent de l’entreprise donc elle doit les accepter. Brooke fait avec, Victoria dégage Nick de la limousine et lui précise qu’il n’a aucune chance avec sa styliste, qu’il s’agit juste d’un jeu pour  la presse. Brooke rigole devant l’attitude de Victoria, cette dernière n’y prête pas attention et annonce le programme de la journée de demain. Brooke aperçoit qu’il manque une personne pour le défilé mais Victoria lui dit que cela ne sera pas possible, Brooke lui dit que c’est une amie mais Victoria lui que c’est une employé et non une amie et lui rappelle que Brooke l’a engagé pour gérer la société qui est multimillionnaire et justement ce genre de cas, Brooke pense alors qu’elle va la virer mais Victoria lui dit que non mais que Brooke si en terminant sa phrase par ma chérie… Victoria n’est autre que la mère de Brooke !!


Toujours avec Brooke mais cette fois-ci dans son gigantesque appartement, elle est en train de manger et s’interrompt pour appeler la personne dont elle a parlé avec sa mère pour lui dire que cela ne sera pas possible et qu’elle doit la renvoyer, cette dernière semble surprise mais Brooke lui dit que ce n’est pas personnel mais professionnel et raccroche. Brooke a réussi à concrétiser un de ses rêves mais il semblerait que cela ne la rend pas heureuse…


On retourne à Tree Hill dans la chambre de James, Lucas lui apporte une lettre qu’il lui est adressé de la part de Karen et Lily qui sont en Irlande, Lucas lui demande s’il sait où c’est et James pose la carte au bon endroit. Lucas le trouve super intelligent et lui demande s’il ne serait pas son fils en réalité, James demande à Lucas s’ils vont revoir Karen et Lily ou pas, Lucas lui dit qu’ils les reverront, il dit à James qu’il va parler à son père et qu’ensuite ils partiront.



Nathan attrape une bouteille d’alcool alors qu’Haley tente de les mettre de hors portés, Lucas arrive et ce dernier lui demande s’il n’est pas un peu tôt pour boire mais Nathan ne répond pas, Lucas lui demande comment se passe sa rééducation et Nathan lui demande comment se passe son second livre, Lucas est coincé et change de sujet, il dit à Nathan qu’Haley lui a dit par le biais des médecins qu’ils serait remis d’un jour à l’autre et qu’il a de la chance mais Nathan n’est pas d’accord, il sait qu’il ne pourra plus jamais rejouer au basket donc cela ne sera pas normal et il débouche la bouteille mais Lucas la lui arrache des mains, Nathan l’insulte et Lucas lui répond que s’il la veut il n’a qu’à se lever et marcher. Nathan s’énerve et lui dit qu’i l va marcher pour lui « botter le cul », Lucas continue de le provoquer pour le faire réagir mais Nathan lui s’emporte et va demander à Lucas la bouteille sinon il lui précise que Dan ne sera pas le seul Scott à tuer son frère… James arrive et demande à Lucas s’il est prêt… Lucas et Nathan se regardent, Lucas a été blessé par ce qu’à dit Nathan et s’avance vers lui mais ne lui donne pas la bouteille et fais signe à James d’y aller et Nathan reste seule…


Sur le River Court, Skills demande à ses colocataires Junk, Fergie et Mouth qui a mangé sa pizza mais personne ne dit de qui il s’agit et c’est James et Lucas qui arrivent. Skills offre un maillot de basket à James qui fait la taille de tout le corps de James, ce dernier dit qu’il est parfait et il essaie son maillot en jouant au basket mais Skills l’empêche de marquer, James dit qu’i l fait toujours cela et Fergie lui demande s’il va le laisser gagner un jour mais Skills répond qu’il doit apprendre et Junk lui rappelle qu’il n’a que quatre ans.


A Los Angeles John demande à quoi pense Peyton, cette dernière lui répond qu’elle pense qu’il avait raison sur ce qu’il a dit sur le contrat qu’ils ont signé aujourd’hui et lui demande pourquoi il a signé. John lui demande alors depuis combien de temps, elle est à Los Angeles, Peyton lui répond que cela fait quatre ans et qu’elle vient de Tree Hill en Caroline. A la question pourquoi est-elle venue ? Peyton répond qu’elle est venue pour faire signer de groupes qui pourraient changer la vie de quelqu’un comme ça été le cas pour elle. John répond qu’il pensait qu’elle était l’une de ces personnes et que lui pensait ça avant et que c’est le jour où il a compris pourquoi ça s’appelait show business qu’il a commencé à avancer et qu’ils sont là pour faire de l’argent même si le produit craint et même surtout s’il craint !! Il lui dit également que le Rock’n Roll ne sauvera pas le monde mais Peyton n’est pas d’accord avec ceci, elle pense que la musique peut changer le monde des gens et John lui répond que c’est pour cela qu’elle est toujours l’assistante de l’assistant. John lui dit qu’elle a du talent et qu’elle pourrait aller bien plus loin si elle jouait au jeu du business mais Peyton lui répond qu’elle ne joue pas  mais John lui dit le contraire en lui rappelant qu’elle a déjà commencé à enlever un bouton pour assister à la réunion et lui dit que si elle en enlève d’autres, elle aura son poste un jour mais Peyton lui dit qu’elle aura son poste mais pas de cette manière…


A Tree Hill, tous les mecs sauf Nathan sont chez Skills et jouent à la console et grâce à l’aide de Lucas, James gagne la partie et est porter en triomphe par Lucas. Haley arrive et s’amuse de la situation, elle dit à James de remercier Skills pour le maillot et d’aller dit au revoir aux copains. Pendant ce temps Lucas dit à Haley qu’il a reproché à Nathan de ne pas encore marcher, cette dernière essaie de prendre sa défense mais Lucas lui dit qu’elle doit le pousser et James revient vers sa mère, Lucas lui dit alors que lui aussi il veut lui dire au revoir et il prend James dans ses bras et lui dit qu’il l’aime, James lui dit qu’il va rentrer et que de toutes façon il doit écrire, tout le monde rigole et Haley et James partent sur cette réplique.



A L.A., Peyton rentre chez elle, Brooke est à une autre soirée et un journaliste l’interroge sur le fait que sa carrière l’empêche d’être une fille de 21 ans, Brooke a un ban et après un petit moment dit que cela lui manque et sa mère vient stopper l’interview mais juste avant de partir Brooke dit au journaliste que son rêve s’est concrétiser.


On retrouve Peyton en train de marcher puis chez Lucas où ce dernier n’arrive toujours pas à écrire et à nouveau avec Peyton qui s’arrête devant un magasin vendant le livre de Lucas et les magazines de Brooke.


Haley arrive chez elle avec James et envoie James dans sa chambre, elle commence à ramasser les bouteilles d’alcool vide et s’assoit sur la table basse et dit devant Nathan qu’elle croit endormi qu’elle ne peut pas faire cela, que son fils a besoin de lui et le supplie de ne pas devenir comme son père, à ce moment là Nathan lui dit que son père est en prison tout comme lui et Haley lui répond sur tun ton agressif qu’il peut sortir…


Peyton arrive chez elle et pose le magazine de Brooke et le livre de Lucas qu’elle a une nouvelle fois acheté dans sa bibliothèque et écoute le CD audio du chapitre trois du livre de Lucas dans lequel il parle de Peyton et stoppe le CD…


Brooke arrive chez elle, elle interroge sa messagerie et a 47 nouveaux messages mais les effaces tous sans les écouter…


Lucas regarde l’affiche de sa première séance de dédicaces et sourit. Peyton prend son téléphone et appelle quelqu’un de la bande, Peyton dit en même temps qu’elle ne sait plus qu’il est  ou qu’elle ne sait plus comment elle en est arrivé là, que la personne qu’elle était avant lui manque et on voit Nathan détruire tous ses trophées, James se refuge dans el lit de sa mère, Peyton dit qu’elle veut à nouveau avoir un chez soi et de vrais amis, et tout cela lui manque en même temps on voit Skills, Fergie, Junk et Mouth faire une bataille d’eau dans leur appartement, Peyton dit à la personne qu’elle a au bout du fil lui manque et que sans doute tout lui manque…


Le lendemain, Lucas se rend dans sa maison d’édition et va voir Lindsay et s’excuse de ne pas respecter les délais mais qu’elle pourrait lui laisser un délai supplémentaire parce qu’il est beau, Lindsay lui dit de fermer la porte.


De son côté, Brooke se fait remonter les bretelles par sa mère pour son interview en disant qu’on ne voit pas une fille heureuse à la TV ayant tout ce qu’elle a rêvé, alors Brooke lui répond qu’elle n’a pas tout et sa mère lui rappelle le voyage à Milan qu’elle doit faire le lendemain mais Brooke lui dit que c’est pour le travail et qu’il n’y a pas que le travail mais Victoria lui dit que c’est tout et que si elle a perdue ça de vue, c’est qu’elle s’est perdue elle-même  et lui rappelle Milan et donc de sourire et quitte le bureau.


Peyton quant à elle présente sa démission à John lors d’une réunion et qu’elle rentre chez elle, John lui dit qu’elle commet une erreur mais Peyton lui dit le contraire, qu’elle en répare une et puis s’en va…


A Tree Hill, James regarde son père dormir sur le canapé et lorsque ce dernier se réveille, il dit à son père qu’il pense qu’il boit trop et Nathan pense qu’il a raison… Haley appelle James pour partir et adresse un bref regard à son mari…


Lucas de son côté regarde des photos de lui et Nathan avec un sourire et une de Peyton qui semble lui faire un peu de mal.


De son côté Peyton arrive à Tree Hill. Brooke, elle se prépare pour partir à Milan, Millicent, son assistante lui donne toutes les informations et Brooke la rassure en lui disant qu’elle est une super assistante et lui dit de profiter de son absence pour s’amuser et part direction l’aéroport.


Nathan regarde la même vidéo que la veille et se remémore la suite de la soirée de la présentation de ses chaussures …


[Flash Black]


Un homme vient demander un autographe à Nathan, ce dernier accepte mais provoque Nathan sur le fait qu’il vont perdre contre une équipe de basket, lorsque Nathan ne marque le contraire de ce que veut le mec, celui-ci s’emporte et veut se battre mais Lucas intervient et les deux quittent le bar, Lucas empêche Nathan de prendre la voiture et Lucas va chercher la limousine, le mec du bar continue de faire son show dans le bar et Nathan va le voir pour lui dire de se calmer mais cela dégénère en bagarre et Nathan est projeté à travers la baie vitrée et un bout de verre s’enfonce dans sa colonne vertébrale et Nathan ne sent plus ses jambes, Lucas demande l’aide …


[Flash-Black]


Peyton se rend sur le River Court, Lucas arrête son ordi et regarde son ballon de basket. James demande à Haley pourquoi son père est si triste et elle lui explique qu’il traverse un moment difficile mais qu’il aime et lui demande s’il el sait et James répond que son oncle Lucas l’aime… Ce dernier quitte son domicile pour aller faire du basket et se retrouve nez à nez avec Peyton… Cette dernière lui demande depuis combien de temps ils ne sont pas parlé et Lucas répond deux ans, Peyton lui dit que cela fait plus longtemps que cela et qu’il lui a manqué et va pour enlacer Lucas mais ce dernier lui dit qu’il a quelqu’un dans sa vie.


Brooke arrive à l’aéroport, Mouth enregistre ses vidéos démo pendant que les autre gars dorment et Peyton seul sur le River Court prend le livre de Lucas et se rappelle son coup de fil de la veille, du moins, on a les paroles, car en même temps on voit Lucas regarder dans son armoire une bague et la recache aussitôt lorsque Lindsay l’appelle pour aller se coucher et les deux s’embrassent. Haley est dans sa salle de cour tandis que Nathan tente de mettre un panier avec le ballon de James mais lorsque ce dernier le rate il jette le panier de basket offert par Lucas à James et ce dernier tombe juste à côté de James, ce dernier commence à rentrer mais Nathan l’appelle, il se rapproche de lui et James donne le dessin à son père et Nathan se lève de son fauteuil avec difficulté mais se lève et s’excuse auprès de James et le serre contre lui.



On revoit la scène de Peyton au téléphone ainsi que le moment où elle rentre chez elle à L.A. et nous découvrons que c’est Brooke qui est au bout du fil et cette dernière lui dit que tout cela a un sens, qu’il y a quatre ans tout semblait évident, sauver le monde, la célébrité, avoir une vie heureuse beaucoup d’enfant, Peyton lui demande si elle est heureuse et Brooke répond quelques fois tout comme Peyton alors Brooke demande à Peyton ce qui la rendra heureuse, elle lui énumère plusieurs points mais Brooke lui dit qu’elle a tout ses points mais ne pense pas que ça soit suffisant et Peyton lui demande ce que c’est alors et Brooke répond l’amour, plusieurs sortes d’amour et lui demande où elle va le trouver, Peyton lui dit qu’elle pense qu’elle doit rentrer chez elle et à ce moment là on voit Peyton arrivé à l’aéroport et accueille Brooke qui ne s’est pas rendue à Milan mais à Tree Hill. Les deux s’enlacent et Brooke lui dit que tout va aller mieux maintenant.


The END



 

 

 

QUATRE ANS PLUS TARD.

 

          RIVER COURT:

Voix-off de Lucas: "Parfois, on dirait que c'était hier... finir le lycée, dire au revoir. Cette impression qu'on a à 17 ou 18 ans, que personne dans l'histoire du monde n'a jamais été aussi proche, n'a jamais aimé aussi intensément ni ri aussi fort ni a compté autant."

 

BROOKE: (on les voit se dire au revoir sur le terrain de basket) Ok. On ne va pas être tristes. Rien ne va changer. On sera tous amis pour toujours. Je le sais.

LUCAS: Ecoutez, dans quatre ans, on reviendra ici. Vous savez, à la fin de la fac ou où qu'on soit allés. D'accord?

HALEY: Ouais.

 

Voix-off de Lucas: "Parfoit, on dirait que c'était hier... et parfois, on dirait que ce sont les souvenirs de quelqu'un d'autre.

 

          CHEZ NALEY:

NATHAN: (il regarde Jamie jouer au basket quand Haley sort de la maison avec un sac poubelle) Où a-t-il eu le panier?

HALEY: Son oncle Lucas le lui a donné.

NATHAN: Je ne veux pas qu'il joue.

HALEY: Nathan, il a 4 ans. Tout ce qu'il veut c'est être comme son père. Pourquoi ne sors-tu pas lui montrer...

NATHAN: J'ai dit: "Je ne veux pas qu'il joue."

HALEY: (elle appel son fils et s'éloigne) Jamie, viens, mon coeur. Maman doit aller travailler.

 

          CLOTHES OVER BRO'S A NEW-YORK:

STANDARDISTE: Bonjour, Clothes Over Bro's. Veuillez patienter.

BROOKE: (elle parle a son assistante) Pourriez-vous appeler Prime et réserver pour un dîner? N'importe quel soir de la semaine prochaine conviendra.

MILLICENT: Vous êtes prise chaque soir de la semaine prochaine.

BROOKE: Ok, alors la semaine suivante. (elle voit un modèle sur un mannequin) C'est super. Pouvons-nous évaser ça d'un demi centimètre? Génial. (elle s'éloigne) Et on doit envoyer quelque chose de drôle avec une carte à Conan O'Brien. (elle s'arrête) Du fromage. Il aime le fromage.

MILLICENT: Vous voulez que j'envoie du fromage à Conan O'Brien?

BROOKE: Du Manchego. Non, du Gouda. C'est un fromage plus amusant, et n'oubliez pas de me rappeler la téléconférence avec Macy's. (elle voit une ébauche de son magazine) Les amis. Définitivement pas. Pas question qu'elle soit en couverture de mon magazine à moins d'avoir pris 5 kilos minimum. Elle a l'air malsaine.

COLABORATEUR: On balance juste des idées.

BROOKE: Balancez mieux. L'anorexie est une maladie. Ce n'est pas une mode. (elle s'éloigne pour rejoindre son bureau) Qu'est-ce que je sens?

MILLICENT: C'est votre café. Double-moka latte, supplément crème.

BROOKE: Il y a de la crème? (elle prend le café) La dernière fois, il n'y avait pas de crème. J'aime ça.

MILLICENT: Supplément crème.

BROOKE: A quel heure est la première? 

MILLICENT: 20 heures, tapis rouge  à 18.

BROOKE: Je vais faire le tapis rouge et échapper au film. Appelez l'un des Nicks, voyez s'ils aimeraient y aller. (elle s'assoit derrière son bureau)

MILLICENT: Ok, quel knick préférez-vous? Il y a Stephon Marbury, Jamal Crawford... Oh, David Lee est vraiment mignon. 

BROOKE: (elle la regarde bizarrement) Pas les New-York Knicks, nounouille. Les Nicks... Nick Lachey, Nick Zano, Nick Reid. Peu importe. Et dites à Victoria de m'attendre dans la limousine. 

MILLICENT: Ca ne va pas lui plaire.

BROOKE: Elle travaille pour moi.

 

          DANS LE BUREAU D'UNE MAISON DE DISQUE A LOS ANGELES:

JOHN: (il apperçoit Peyton derrière son bureau) Oh, ce doit être le mauvais bureau. (elle se lève) Non, c'est moi... (il lit l'écrito sur la porte) John Knight, président du label. De mémoire, vous êtes Peyton Sawyer, assistante de l'assistant du président du label, et votre bureau est... Où est votre bureau?

PEYTON: Je suis désolée, j'ai organisé vos opérations, apporté le rapport des téléchargements online, mis à jour votre emploi du temps et j'admirais votre vue. De plus, Mr Knight, j'ai quelques groupes non signés que j'aimerais vraiment vous faire écouter.

JOHN: Peyton, je perds mes cheveux, j'ai la gueule de bois, je dois 2 pensions alimentaires et sept lignes sonnent.

PEYTON: Naturellement. (elle part)

JOHN: Sawyer? (elle revient) Oui. Vous êtes jolie. (elle sourit) Otez un bouton de ce haut et je vous laisse assister à la session nouvelle-musique du matin. Un bouton, une chanson. (elle défait un bouton) Et apportez-moi de l'aspirine.

 

          DANS LA CLASSE DE HALEY A TREE HILL:

 

LUCAS: (il voit Jamie à une table) La vache, ça grandit vite. 

JAMIE: (il rejoint Lucas) Oncle Lucas!

LUCAS: J.Lucas! Hé. Tu es déjà au lycée? (il le porte)

JAMIE: Non, j'ai 4 ans.

LUCAS: Hmm, 4 allant sur 40. (il le pose) Qu'est-ce que tu dessines?

JAMIE: Tu ne peux pas le voir. C'est pas fini.

LUCAS: Ouais, crois-moi, ça je comprends.

HALEY: Ca veut dire que l'écriture ne se passe pas très bien? 

LUCAS: L'écriture... ne se passe pas du tout. (il s'assoit sur le bureau d'Haley) Et toi? Comment était le dernier jour d'enseignante stagiaire? 

HALEY: J'essaye de ne pas paniquer pour la semaine prochaine quand je serai seule.

LUCAS: Tu vas être géniale, Haley. Tu as trouvé une nounou?

HALEY: Non, pas encore.

LUCAS: Tu sais, tu ne peux pas le materner à vie, Haley. Et par lui, je veux dire Nathan, pas Jamie.

HALEY: Ca fait que quatre mois, alors...

 

          CHEZ NALEY:

Nathan regarde la télé: "Seattle se prononce en ce moment-même. On va connaître la décision du commissaire sur leur sélection. Ont-ils été grands? Ont-ils été petits? Jusqu'ici, c'est imprévisible. Voilà le commissaire. Avec la 10e sélection au Draft NBA, les Seattle Sonics...

 

          FLASH-BACK:

JAMIE: On déménage à Seattle, maman!

NATHAN: Ce sera Seattle. Mon agent vient d'appeler. Il a dit qu'on a eu l'assurance de ma sélection aux 10e Sonics! 

HALEY: (elle lui saute dessus) Oh, bébé, je suis fière de toi! Tu as travaillé si dur ces quatre dernières années! Tu y as cru et maintenant ça arrive! Pourquoi on achète une maison à Tree Hill si on va à Seattle? On devrait acheter une maison là-bas.

NATHAN: Oh, on va le fair. Une grande.

JAMIE: Avec une piscine?

NATHAN: Plutôt un fossé et un pont-levis.

JAMIE: Et un dragon?

NATHAN: Un dragon apprivoisé pour Jim-Jam. (il pose Jamie) Haley, on aura toutes sortes de maisons, mais Tree Hill c'est chez nous. Et ce n'est même pas mon salaire. C'est l'argent du contrat chaussures. 

JAMIE: C'est l'argent des chaussures, maman! On la prend.

HALEY: Oh, bébé, je ne sais pas.

NATHAN: Le petit homme a parlé. Et il a raison. On devrait prendre la maison, Haley. Tu sais pourquoi?

HALEY: Pourquoi?

NATHAN: Parce qu'on l'a fait ensemble. On y est arrivés. Et on va devoir s'habituer au fait que c'est à ça que la vie ressemble quand nos rêves deviennent réalité. (ils s'embrassent et la retour à la réalité on voit Nathan s'éloigner en fauteuille roulant)

          CHEZ SKILLS ET MICRO:

MICRO:  Les Tar Heels décrochent un autre nouveau talent et on a eu le scoop. Ici Marvin McFadden...

FERGIE: (junk et fergie joue au jeu vidéo) Passe, passe! Passe le ballon!

JUNK: Ouias, ça y est. Il le passe à mon type.

MICRO: Vous pouvez vous calmer? Je travaille sur ma démo.

JUNK: Pour quoi?

MICRO: Un boulot. Je vais envoyer des K7 d'audition à toutes les radios locales.

FERGIE: Désolé, Micro. Vas-y, mec, fais ton truc.

MICRO: Les Tar Heels décrochent un autre nouveau talent at on a eu le scoop. Ici Marvin McFadden...

JUNK: Non, non, non, non, non!

FERGIE: Voilà comment on va dans le caniveau!

JUNK: (ils regardent Micro) Désolé.

MICRO: (il sourit) Les Tar Heels décrochent un autre nouveau talent et on a eu le scoop. Ici Marvin McFadden...

FERGIE: (le micro-onde retentit) Pizza!

JUNK: Je mets sur pause.

MICRO: Junk et Fergie font des jeux vidéo, boivent de la bière, mangent des pizza. Ici Marvin McFadden, et je n'ai toujours pas de travail.

 

          AU GYMNASE:

SKILLS: (on voit Lucas mettre un panier) Il y a six mois, quand ils nous ont demandé d'arranger ce bazar, à quoi on pensait en disant oui?

LUCAS: Eh bien, eh bien, si ce n'est pas Skills Taylor, nouvel assistant de l'entraîneur principal des Reiders de Tree Hill. 

SKILLS: Eh, si tu pouvais me payer... (ils rient) Alors, c'est pas génial? Lucas Scott, entraîneur principal. Le gamin du coin a réussi. 

LUCAS: Les gamins du coin ont réussi. C'est en grande partie grâce à toi.

SKILLS: J'espère bien. Bon sang, on a mis le feu à cet endroit. Combien de matchs ils ont gagnés depuis qu'on a accroché cette bannière?

LUCAS: Pas beaucoup. Mais je sais une chose... fini de perdre.

SKILLS: Oh, c'est clair.

 

          A LA MAISON DE DISQUE:

COLABORATEUR: Elle a eu du succés à un show télé. Enorme potentiel pour un mélange marketing et promo.

JOHN: Mais les chansons sont horribles.

COLABORATEUR: John, elle est jeune, sexy, et sa vie sociale est une catastrophe. On pourrait en faire un platine. 

PEYTON: Heu... j'ai un groupe. 

JOHN: Eh bien, pourquoi pas? Ca ne peut pas être pire.

PEYTON: (elle donne le CD) Ok, ils s'appellent Low Versus Diamond, ils ont déjà un gros public sur le net et les chansons sont géniales. (ils écoutent la chanson)

JOHN: (il se lève) On fera avec l'actrice. D'accord?

COLABORATEUR: (il lui rend le CD) Pourquoi ne pas aller nous chercher les menus du déjeuner?

 

          FLASH-BACK DANS UN BAR:

BARRY: Mesdames et messieurs, (il montre la chaussure) Les N.S 23.  

NATHAN: (il prend la chaussure) Voyons. Barry, merci beaucoup.

HALEY: (elle regarde sa montre) Bébé, c'est formidable. Je dois aller relever la baby-sitter. Mais vous devriez rester et fêter ça. C'est la veille du Draft.

NATHAN: Tu es sûre?

HALEY: Ouais. Merci tout le monde! Ne conduis pas ce soir, ok? Prend la limousine et récupère la voiture demain.

NATHAN: Promis.

HALEY: Ok.(elle l'embrasse et part)

LUCAS: Envoie.

NATHAN: Mate ça.

          CHEZ LUCAS:

LUCAS: (il est devant son ordinateur) "Et comme le River Court la signature de leur jeunesse elle-même, désormais usée, s'est effacée. Tout comme eux." (il efface tout et écrit) "Je... suis nul."

LINDSEY: (il reçoit un message vidéo) Dis-moi que tu écris les meilleures pages de ta vie.  

LUCAS: Bonjour à toi aussi.

LINDSEY: A défaut des meilleures pages de ta vie, au moins quelques pages correctes?

LUCAS: J'ai écris quelques phrases. Et effacées parce qu'elles craignaient.

LINDSEY: Lucas, c'est sérieux. Je ne peux être ta rédactrice si je n'ai rien à rédiger. Je risque mes fesses, là. Dis-moi que tu as quelque chose, n'importe quoi.

LUCAS: (il bouge l'écran de son ordinateur) Lindsey? 

LINDSEY: Lucas?

LUCAS: Je ne sais pas. Je pense que c'est un tremblement de terre.

LINDSEY: Lucas Scott! (il ferme l'ordinateur)

          A NEW-YORK DANS LA LIMOUSINE:

BROOKE: Quelqu'un doit faire quelque chose pour les paparazzi. Ils sont complètement incontrôlables.

VICTORIA: On les paye très cher pour parler de la marque. J'espère que tu as été gentille.  

BROOKE: J'ai été gentille.

VICTORIA: Nick, tu t'es amusé?

NICK: Absolument. J'ai trouvé le film...

VICTORIA: Chauffeur, vous pouvez vous garer, s'il vous plaît? Désolée, chéri. Tu disais?

NICK: Rien. J'ai aimé le film. 

VICTORIA: Merci beaucoup, profite du reste de ta soirée.  

NICK: D'accord. Ok. (il sort de la limousine) Je pensais que peut-être...

VICTORIA: Oui, on sait ce que tu pensais, Nick. Tu pensais avoir une ouverture avec ma styliste. Un peu d'attouchements, une petite pelle, quelque chose un peu cochon mais pas trop bizarre.

NICK: Non, je pensais juste... 

VICTORIA: C'est Clothes Over Bro's, Nick. On veut que les tabloïds pensent qu'elle couche avec toi. Elle ne couche pas vraiment avec toi. On est tous d'accord.

NICK: (elle ferme la porte) Appelle-moi! Taxi!  

BROOKE: Tu es incroyablement grossière. 

VICTORIA: La journée fut longue. Mais demain, ce sera pire. Tu as une interview à 9 heures pour rendre la compagnie publique. Je serais là pour les points de détail. Il faut juste que tu sois belle, que tu parles de ta passion et de ta créativité et bla-bla-bla. Et j'ai modifié le line-up des modèles suite au scrutin additionnel de la presse.

BROOKE: Oh, mais tu as oublié...

VICTORIA: Elle n'est pas sur la liste.

BROOKE: C'est mon amie.

VICTORIA: Ce n'est pas ton amie. C'est une employée. 

BROOKE: Je ne suis pas sûre que ça me convienne.

VICTORIA: Brooke, Clothes Over Bro's est une compagnie multimillionnaire. Une compagnie que tu m'as confiée pour prendre les décisions comme celle-ci. On doit la laisser partir.

BROOKE: Tu vas la virer?  

VICTORIA: Non, je ne vais pas la virer. C'est ta compagnie, ma chérie. Je ne fais qu'y travailler.

 

          CHEZ BROOKE: 

BROOKE: (elle prend son téléphone) Hé, c'est moi. Ca ne vas pas marcher pour le défilé. Non, ça ne va pas marcher du tout. Je vais devoir te laisser partir. Rien de personnel. C'est juste les affaires. Il faut que j'y aille. (elle raccroche)

          DANS LA CHAMBRE DE JAMIE:

LUCAS: Carte postale pour James Scott!

JAMIE: Une autre?

LUCAS: Ouais, mec.

JAMIE: Où ils sont maintenant?

LUCAS: Tante Karen et cousine Lily sont en Irlande. C'est tout droit au travers de la mer d'Irlande en partant de l'Angleterre. Tu te souviens où est l'Angleterre?

JAMIE: (il se lève et va lui montrer) Celle avec l'horloge!

LUCAS: Tu es un génie. Tu es sûr de ne pas être mon enfant? (il accroche la carte postale) Voilà.

JAMIE: Tu penses qu'on va les revoirs?  

LUCAS: Oh, ouais, bien sûr, mec. Ecoute, je vais parler à ton père et puis on va y aller, ok?

JAMIE: Ok. 

LUCAS: D'accord.

          DANS LE SALON: 

 

NATHAN: (il attrape une bouteille de whisky avec un trophé) Haley met l'alcool hors de portée. Du moins, elle essaye.  

LUCAS: Il est un peu tôt, tu ne penses pas? Alors, comment se passe la rééducation?

NATHAN: Comment va ton second livre?

LUCAS: Aïe. (il s'assoit) Tu sais, Haley m'a dit que les docteurs disent que tu seras sur pied d'un jour à l'autre. Tu as de la chance, Nathan.

NATHAN: Oh, ouais, c'est tout moi. Monsieur Chance.   

LUCAS: Je dis juste que tout reviendra à la normale en peu de temps.

NATHAN: Lucas, Je ne jouerai plus jamais au basket. ce n'est pas tout à fait normal, ok? (Lucas lui prend la bouteille des mains et s'éloigne) Lucas! Lucas, putain! Ne sois pas un connard.

LUCAS: Tu la veux? Marche et prends-la.  

NATHAN: Pourquoi je ne marcherais pas pour te botter le cul?

LUCAS: Botter. Botter c'est bien. Voyons ça.  

NATHAN: Donne-moi cette bouteille de suite, ou Dan ne sera pas le seul Scott à tuer son frère.

JAMIE: (Jamie les rejoint) Tu es prêt, oncle Lucas?

LUCAS: (il regarde Nathan) Très sympa, Nathan.

NATHAN: Lucas...

LUCAS: (il va poser la bouteille) Viens, Jamie. Allons-y.  

JAMIE: Au revoir, papa. (ils partent) 

NATHAN: Bye bye. 

 

          AU RIVER COURT: 

SKILLS: Alors, personne ne sait qui a mangé ma pizza?

JUNK: Nan, mec. 

SKILLS: Formidable. Alors ma pizza s'est mangée toute seule.

MICRO: Hé, je bossais sur mon audition. 

SKILLS: Hé, c'est bon. Parce que tu me dois le loyer. Et tu me dois une pizza, crétin. (il voit Lucas et Jamie) Le voilà! Fortiche James. Hé, yo, Fortiche. J'ai quelque chose pour toi.

JAMIE: (il prend le maillot) cool!

LUCAS: Tu veux l'essayer? Ok. Passe tes bras, et voilà. 

JAMIE: (le maillot et trois fois trop grand) Il est parfait! (Lucas regarde Skills)

FERGIE: Fais voir ce que tu as, pro du ballon.

JAMIE: (il prend le ballon et va pour marquer quand Skills le contre) Mince, oncle Skills, tu fais toujours ça.

FERGIE: Tu ne le laisseras jamais marquer? 

SKILLS: Il n'a pas à être en zone restrictive. Il doit apprendre.  

JUNK: Mon pote, il a 4 ans. (tout le monde rigole) 

 

          A LA MAISON DE DISQUE:

JOHN: A quoi pensez-vous, Sawyer?

PEYTON: Je pense que vous aviez raison pour le contrat qu'on a signé aujourd'hui. Ses chansons sont merdiques. Pourquoi l'avez-vous signée?

JOHN: Depuis combien de temps êtes-vous à Los Angeles, Peyton? De...

PEYTON: De Tree Hill, Caroline du Nord. Quatre ans.

JOHN: Quatre ans. Pourquoi êtes-vous venue?

PEYTON: Pour découvrir et signer des groupes qui pourraient changer la vie de quelqu'un comme les groupes qui ont changé la mienne.

JOHN: Je pensais que vous êtiez l'une d'entre eux. Je l'étais aussi. Puis j'ai fait une découverte. Ca ne s'appelle pas show business pour rien. On est là pour faire de l'argent. 

PEYTON: Même si le produit craint.

JOHN: Surtout si le produit craint. Je déteste être celui qui vous le révèle, mais le rock'n'roll ne peux pas vraiment sauver le monde. 

PEYTON: Je ne suis pas d'accord. Entrez dans un club sur le Strip ce soir et regardez les gamins, regardez leurs yeux. Ils cherchent tous à croire en quelque chose. Je pense que la musique peut changer leur monde.

JOHN: C'est pourquoi vous êtes toujours l'assistante de l'assistant. Ils ne sont pas là pour sauver leur monde. Ils ont passé une sale journée. Ils sortent pour se saouler et coucher. Peyton vous êtes assez intélligente et talentueuse que tout le monde ici, mais vous iriez tellement plus loin si vous pouviez juste accepter le côté business de ce qu'on fait et jouer le jeu.  

PEYTON: Jouer le jeu ne m'intéresse pas vraiment.

JOHN: Vous l'avez déjà fait. Vous avez ouvert un bouton pour assister à cette réunion. Ouvrez-en plusieurs, et ils vous donneront probablement mon boulot.

PEYTON: J'aurais votre boulot un jour, John. Mais pas de cette manière.  

JOHN: Amusez-vous bien dans les clubs ce soir, (il s'éloigne) assistante de l'assistant.

 

          CHEZ SKILLS ET MICRO:

COMMENTATEUR: Echange pour les Clippers. Numéro 23.

SKILLS: (ils jouent à un jeu de basket) 2 de retard et on dirait qu'ils font entrer une recrue. Le temps passe, le temps d'un dernier jeu.

LUCAS: Jamie, voilà ce qu'on va faire. Quand je te le dirai, je veux que tu appuies sur le bouton vert, ok? (il acquiesse de la tête)

FERGIE: Ne le fais pas, Jamie.

JUNK: Passe-le à ton pote Junkie. 

COMMENTATEUR: Le gamin a le ballon le temps s'écoule.

LUCAS: Tu es prêt? 

JUNK: Non, non, non, non, non!

LUCAS: Shoote! 

JUNK: Non, non, non, non, non! (ils sautent de joie) Voilà, tu n'auras pas de glace.

LUCAS: (il le porte et fait le tour du canapé) Jamie!

HALEY: Salut, garçon à l'envers. 

JAMIE: Hé, maman! On a gagné!

HALEY: Oh, wahou. 

LUCAS: On était juste... (il le repose) Et voilà.

HALEY: Qu'est-ce que tu portes?

JAMIE: Oncle Skills me l'a donné.

HALEY: Ce n'était pas gentil de te mettre tout en vrac. Tu as dit merci? (Skills lui fait signe que oui) Ok, va dire au revoir aux copains.

LUCAS: Ecoute, j'ai reproché à Nathan de ne pas encore être sur pied.

HALEY: Oh, je sais qu'il est un peu sombre pour le moment. 

LUCAS: Tu dois le pousser, Haley.

JAMIE: (Skills souffle un mot à l'oreille) Ok, maman, je suis prêt. 

HALEY: Ok.

LUCAS: Et moi, Jamie?  

JAMIE: Bye, oncle Lucas.

LUCAS: (il le sert dans ses bras) Bye, mon pote. Je t'aime.

JAMIE: Je vais rentrer maintenant, et de toute façon, tu devrais écrire. 

LUCAS: (Tout le monde rigole) Je ne veux rien entendre.

 

          SUR LE TAPIS ROUGE A NEW-YORK:

JOURNALISTE: Nous avons rejoint Brooke Davis, jeune styliste sexy de Clothes Over Bro's. Brooke, laissez-moi vous demander ceci. Etre jeune ne vous manque jamais?

BROOKE: Je suis jeune.

JOURNALISTE: Mais agir en jeune. Pas être la patronne de cette énorme corporation, mais être Brooke Davis, fille de 21 ans?

BROOKE: Bien sûre, ça me manque. 

VICTORIA: Merci. Il faut qu'on y aille.

BROOKE: Clothes Over Bro's c'est mon rêve devenu réalité. C'est ce que j'ai toujours souhaité.  

 

          CHEZ NALEY:

HALEY: Oh, bébé, c'est formidable. (elle voit Nathan allongé entourer de bières) Tu veux bien monter? J'arrive dans une minute, ok? (il monte, elle ramasse les bières et s'assoit devant Nathan) Je ne peux pas. On ne peut pas être comme ça, Nathan. Ton fils a besoin de toi. S'il te plaît, ne devient pas ton père. (elle se lève et s'éloigne)

NATHAN: (il ouvre les yeux) Mon père est en prison. Tout comme moi.  

HALEY: (elle le regarde) Eh bien... Tu peux sortir. (elle monte)

 

          DANS L'APPARTEMENT DE PEYTON: 

 

Elle écoute le CD du livre de Lucas: "Chapitre 3: Peyton Sawyer est destinée à faire de grandes choses. En faite, elle est déjà grandiose, parce que Peyton Sawyer a une chose appelée intégrité, et rien ni personne ne changera jamais ça. Je me souviens de la première fois que je l'ai rencontrée." (elle arrête la chaîne hifi) 

PEYTON: (elle téléphone) Salut. C'est Peyton. Ouais, je suis désolée. Je sais qu'il est tard, je... Que nous est-il arrivé, tu sais? Je ne sais plus qui je suis. Ou comment j'en suis arrivée là. (on voit Nathan regarder ses trophés, il boit et jète la bouteille dessus) Qui j'étais me manque. (Nathan casse tout et Jamie part en courant dans la chambre de Haley) Je veux à nouveau avoir un chez moi, tu sais? (on voit Skills, Fergie, Junk et Micro s'amuser avec des pistolets à eau) Et de vrais amis. Le genre d'amitié en laquelle on croyait. Ca me manque. Et tu me manques. (elle pleurt) J'imagine que tout me manque.

 

          DANS LE BUREAU DE LINDSEY:

 

LINDSEY: (elle est au téléphone) Non, j'ai les épreuves non corrigées. Il me faut les épreuves corrigées. (elle voit Lucas entrer) Ok, je dois vous laisser. Merci. Au revoir.

LUCAS: Salut. 

LINDSEY: Salut.

LUCAS: Avant que tu ne commences à me crier dessus, je suis désolé. Je sais que j'ai à nouveau dépassé mon échéance. Tu dois rendre des comptes à beaucoup de personnes, et ce n'est pas juste envers toi.

LINDSEY: Je me souviens de la première fois où je l'ai lu. J'étais rédactrice junior, fraîchement diplômée de l'université, mes amis me manquaient. J'ai emporté deux douzaines de manuscrits chez moi pour le week-end, comme je le faisais tous les week-ends, espérant que cette fois-ci, quelque chose me parlerait. Et ça a été le cas. C'était un super premier roman, Lucas. Il t'a amené à moi. Mais la carrière d'un écrivain dépend de son oeuvre. Il faut un second livre, et un troisième et un quatrième. 

LUCAS: Lindsey...

LINDSEY: Ca fait deux ans. Et ça ne m'effrayerait pas si je pensais que tu écrivais, mais ce n'est pas le cas. Alors que suis-je censée faire, Lucas?

LUCAS: Tu pourrais me laisser un peu de temps parce que je suis beau.

LINDSEY: Ferme la porte, Lucas.

 

          CLOTHES OVER BRO'S:

VICTORIA: (elle regarde les image du tapis rouge) Ce n'est pas le visage d'une fille heureuse qui a tout ce dont elle a toujous rêvé.

BROOKE: Beaucoup de chose mais pas tout.  

VICTORIA: Tu comptes le voyage à Milan?  

BROOKE: Le voyage pour le travail.

VICTORIA: Allez. Montre le visage d'une fille qui va partir en Itlaie demain pour approuver les textiles pour sa ligne automne. 

BROOKE: Mais ce n'est pas tout.

VICTORIA: Si, chérie. C'est tout. Et si tu as perdu ça de vue, alors tu t'es perdue toi-même, Brooke Davis. Milan, demain. Souris. (elle sourit)

 

          A LA MAISON DE DISQUE:

JOHN: Ok. Allons déjeuner. Sawyer! (elle arrive) Comment s'appelle le restaurant de sushi que j'aime bien?

PEYTON: Vous aviez tort, hier, quand vous avez dit que les gamins en club n'étaient là que pour la décadence. Je pense qu'ils sont là pour l'amour, l'espoir, l'inspiration, la sensation qu'on a en voyant d'autres êtres humains prendre de simples instruments et donner un sens à son univers. Et le jour où je penserai que tout n'est qu'une question d'argent, ce sera le jour où j'aurai trahi tout ce en quoi je crois, pour la musique, la vie et moi-même

JOHN: C'était un restaurant de sushi? (tout le monde le regarde)

PEYTON: Je démissionne, John. Je rentre chez moi. 

JOHN: Vous commettez une erreur.

PEYTON: Non. J'en répare une. (elle part)

 

          CHEZ NALEY:

JAMIE: (il regarde Nathan) Je crois que tu bois trop.  

NATHAN: Je crois que tu as raison. 

HALEY: Jamie, viens. Hé, viens. Allons-y.

 

          CLOTHES OVER BRO'S:

MILLICENT: Votre carte d'embarquement et votre itinéraire sont dans votre sac. Une voiture viendra vous chercher à Milan. En cas de problème, vous avez mon numéro de téléphone et celui de mes parents. 

BROOKE: Millicent, vous êtes une assistante géniale, ok? Essayez de vous amuser en mon absence. On n'est jeune qu'une seule fois. (elle part)

 

          CHEZ NALEY:

Nathan regarde la télé.

COMMENTATEUR: "Seattle se prononce en ce moment-même sur leur sélection. Vont-ils voir grand? Vont-ils voir petit? Jusqu'ici, c'est imprévisible. Voilà le commissaire. Avec la 10e sélection au Draft NBA, les Seattle Sonics ont sélectionné...

 

          FLASH-BACK DANS UN BAR:

GREG: Hé, mec, je peux avoir un autographe?  

NATHAN: Ouais, bien sûr. 

GREG: Merci. Ouais, écris: "Pour Greg, le plus grand fan de Portland. Seattle est nul, et moi aussi."

NATHAN:"Pour Greg... ce sera sympa de perdre contre nous l'année prochaine. Ton pote Nathan Scott" (il lui tend le papier) Voilà, mon pote.3 (il lui tape la main) T'as un problème? 

LUCAS: (Lucas se met au milieu) Non, non, va t'en. Tu as trop à perdre.

GREG: Fais voir ce que tu vaux!  

LUCAS: Tu as trop à perdre, ok? Ca ne vaut pas la peine.

GREG: (il part) C'est ça. Ecoute ta petite-amie. 

LUCAS: (il sort du bar) Allez, Nathan. Attends. Ecoute, on ne devrait pas conduire, ok? Je vais chercher la limousine. (Nathan monte dans sa voiture) Allez, Nathan. On va chercher Barry, on prend la limousine. Tu ne conduis pas.

NATHAN: (il lui donne les clés) D'accord, tu as raison. (il sort de la voiture et entend Greg)

GREG: J'ai des témoins. Vous l'avez tous vu. Il m'a frappé. Je vais poursuivre ce minable en justice.

NATHAN: (il rentre dans le bar) Hé, mec, je ne t'ai jamais touché. Et si je t'avais frappé, tu serais déjà raide mort.

GREG: Trop tard, Seattle Boy. Tu aurais dû partir avec ta femme au gros cul. (ils se battent et Nathan passe par la vitre)

LUCAS: Oh mon Dieu. Nathan, ça va?  

NATHAN: Je ne sens plus mes jambes.

LUCAS: Quoi? 

NATHAN: Je ne sens plus mes jambes! 

LUCAS: (il le retourne et voit un gros morceau de verre planté dans la colonne vertébral de Nathan) A l'aide! A l'aide!

 

          RETOUR AU FLASH-BACK: 

 

COMMENTATEUR: Les Seattle Sonics ont sélectionné Mouhamed Sene du Sénégal.

 

          DANS LA CHAMBRE DE JAMIE:

HALEY: Ok, il est l'heure d'aller au lit. Viens.

JAMIE: Maman, pourquoi papa est-il si triste?

HALEY: Papa traverse juste une période difficile en ce moment. Mais il t'aime. Tu le sais, n'est-ce pas?

JAMIE: Oncle Lucas m'aime.

 

          AU RIVER COURT: 

 

PEYTON: (Lucas tombe sur Peyton) Salut. Ca fait combien de temps? 

LUCAS: Deux ans. 

PEYTON: Ca fait plus longtemps que ça. Mon Dieu, Lucas, tu m'as manqué.

LUCAS: (elle se dirige vers lui mais il fait un pas en arrière) J'ai quelqu'un. Je suis avec quelq'un.

 

          CHEZ SKILLS ET MICRO:

MICRO: Post-saison de baseball, pré-saison de basket et saison de foot. Je m'appelle Marvin McFadden, et nous parlerons de sport juste après.

 

          FLASH-BACK DANS L'APPARTEMENT DE PEYTON:

PEYTON: (au téléphone) Salut. C'est Peyton. Ouais, je suis désolée. Je sais qu'il est tard, je... Que nous est-il arrivé, tu sais? Je ne sais plus qui je suis. Ou comment j'en suis arrivée là.

 

          CHEZ LUCAS: 

 

LINDSEY: (il regarde une bague) Hé, toi. Viens te couché. (il rejoint Lindsey) Hé, désolée pour hier. C'est juste qu'ils ont accepté de me laisser du temps ici que parce que je leur ai promis de te remettre sur la bonne voie.

LUCAS: Je sais. C'est bon. Je t'aime toujours.  

LINDSEY: Je t'aime aussi, Lucas Scott. (il l'embrasse)

 

          RETOUR AU FLASH-BACK:

PEYTON: Qui j'étais me manque. Je veux à nouveau avoir un chez moi, tu sais? Ca me manque. Tu me manques.

 

          CHEZ NALEY: 

NATHAN: (il jète le panier de basket juste à côté de Jamie qui prend peur) Jamie. (il lui donne son dessin) Fiston... (il se lève de son fauteuil roulant) Papa est désolé... pour tout. Viens là. (il le sert dans ses bras)

 

          RETOUR AU FLASH-BACK:

PEYTON: J'imagine que tout me manque. Est-ce que tout ça a un sens?

BROOKE: Ca a très clairement un sens, Peyton. Il y a quatre ans, tout semblait être si évident, n'est-ce pas? Conquérir le monde, sauver le monde, vivre heureux et avoir beaucoup d'enfants.

PEYTON: Es-tu heureuse, Brooke?  

BROOKE: Parfois. Pas toujours. Et toi?

PEYTON: Non.

BROOKE: Ok, alors laisse-moi te poser une question. Qu'est-ce qui te rendra heureuse, Peyton? Ton apparence, la voiture que tu conduis ou les gens que tu connais? Ou l'argent, la célébrité, le pouvoir ou la réussite? Parce que j'ai tout ça, et... et je ne pense pas que ce soit suffisant.

PEYTON: Alors c'est quoi? 

BROOKE: L'amour, je pense. Et cet amour peut être pour un garçon, une fille, un endroit, un style de vie ou même une famille. Mais là où tu le trouveras dépend de toi. Alors, où vas-tu trouver cet amour, Peyton?

PEYTON: Je crois qu'il faut que je rentre chez moi.

BROOKE: Ouais, j'espérais que tu dirais ça.

 

          A L'AEROPORT DE TREE HILL:

 

PEYTON: (elle voit Brooke) Tu m'as manqué, Brooke Davis.

BROOKE: (elle la sert dans ses bras) Tu m'as manqué, Peyton Sawyer. On est chez nous maintenant. Ca va aller.

PEYTON: Viens.

 

 FIN.

 

 

 

 

 

 

 

 

ONE TREE HILL


RIVERCOURT


Same scene from the end of 421


LUCAS (voiceover) : Sometimes, it feels like it was yesterday... graduating high school, saying goodbye. That feeling that you get at 17 or 18 that nobody  in the history of the world has ever been this close, has ever loved this fiercely or laughed as hard or cared as much.

BROOKE : Okay. We're not gonna do this. We're not gonna get sad. Nothing's gonna change now. We'll all be friends forever. I know it.
LUCAS : Look, in four years, we're gonna be right back here. You know, done with college or wherever we go.  Right?
HALEY : Yeah.


LUCAS (voiceover): Sometimes, it feels like it was yesterday, and sometimes, it feels like someone else's memory.


RIVERCOURT, FOUR YEARS LATER


Lucas is alone on the court looking at the names still visible on the floor.


EXTERIOR NATHAN AND HALEY’S HOUSE


Jamie is playing with a small basketball, Nathan is watching from afar. Haley arrives


NATHAN : Where did he get the hoop?
HALEY : His uncle Lucas gave it to him.
NATHAN : I don't want him playing.
HALEY : Nathan, he's 4 years old. All he wants to do is be like his dad. Why don't you go out there and show him...
NATHAN : I said I don't want him playing.
HALEY : Jamie, come on, sweetie. Mama's got to go to work.


NEW YORK, INTERIOR CLOTHE’S OVER BROS


Brooke’s walking with her assistant, Millicent


TELEPHONE OPERATOR : Good morning, Clothes Over Bro's. Please hold. Good morning, Clothes Over Bro's. Please hold.
BROOKE : Can you call Prime and make a dinner reservation, please? Make sure I get the table
in the wine room. Any night next week will do.
MILLICENT : Um, you're booked every night next week.
BROOKE : Okay, then the week after.
This looks great. Can we make this about a quarter-inch wider? Great.
And we've got to send something funny with a card to Conan O'Brien. Cheese. He likes cheese.
MILLICENT : You want me to send Conan O'Brien cheese? Manchego. No, send gouda. Gouda's a funnier cheese, and don't forget to remind me about the conference call with Macy's.
(Brooke suddenly looks at the draft of her magazine)
Guys. Absolutely not. There is no way she gets on the cover of my magazine unless she gains 10 pounds, minimum. She looks unhealthy.
EMPLOYEE : We were just brainstorming.
BROOKE : Brainstorm better. Anorexia is a disease. It is not a fashion statement.
What do I smell?
MILLICENT : Um, it's your coffee. Mocha double latte, extra foam.
BROOKE : Is there foam? Last time there was no foam. I like foam.
MILLICENT : Extra foam.
BROOKE : Okay. What time is the premiere?
MILLICENT : 8:00, red carpet at 6:00.
BROOKE : All right,  I'm gonna do the red carpet and then skip the movie. Let's call one of the Nicks and find out if they'd like to go.
MILLICENT : Okay, which Knick do you prefer? There's Stephon Marbury, Jamal Crawford...
Oh, David Lee is really cute.
BROOKE : Not the New York Knicks, you goof. The Nicks... Nick Lachey, Nick Zano, Nick Reid. Whoever. And tell Victoria to wait for me in the limo.
MILLICENT : She's not gonna like that.
BROOKE : Well, she works for me.


LOS ANGELES, INTERIOR PEYTON’S OFFICE


Peyton is sitting at a desk...


JOHN : Oh, I must have the wrong office. No, that's me... John Knight, label president. Last I knew, you were Peyton Sawyer, assistant to the assistant of the label president, and your desk was... where is your desk?
PEYTON : I'm sorry, I was just arranging your trades and delivering the online download report, updating your call sheet, and admiring your view. Also, Mr. Knight, I have a couple unsigned bands that I would really love for you to hear.
JOHN : Peyton, I'm losing my hair, I'm hung over, I have two different alimony payments due and seven lines ringing.
PEYTON : Of course.
(Peyton starts leaving)
JOHN : Sawyer?
PEYTON : Yes.
JOHN : You look good. Drop a button on that top and I'll let you sit in on the morning new-music session. One button, one song. And get me some aspirin.


CLASSROOM AT TREE HILL HIGH


Jamie is drawing, Haley is at her desk, Lucas comes in.


LUCAS : Man, they do grow up fast.
JAMIE : Uncle Lucas!
LUCAS : J. Luke! Hey. You in high school already?
JAMIE : No, I'm only 4.
LUCAS : Hmm, 4 going on 40. What you drawing?
JAMIE : You can't see it. It's not done.
LUCAS : Yeah, trust me, I understand that one.
HALEY : I take it the writing's not going very well?
LUCAS : The writing... is not going at all.
How about you? How was the last day of student teaching?
HALEY : Great. Just trying not to freak out about next week when it's just me.
LUCAS : You're gonna be great, Hales.
Did you get a nanny yet?
HALEY : No, not yet.
LUCAS : Well, you know, you can't babysit him forever, Hales. And by him, I mean Nathan, not Jamie.
HALEY : Well, it's only been four months, so...


INTERIOR NATHAN AND HALEY’S HOUSE


Nathan is watching tv.


SPORTS ANNOUNCER : Seattle is on the clock right now. We'll get to the commissioner coming up in regards to their pick. They going big? They going small? It's been unpredictable so far. Here's the commissioner. With the 10th pick in the NBA Draft, the Seattle sonics select...


FLASHBACK, SAME HOUSE, FEW MONTH AGO


Haley, Jamie and Nathan, in an empty house


JAMIE : We're moving to Seattle, mama!
NATHAN : It's gonna be Seattle. My agent just called. He said we got a guarantee... I'm going 10th pick to the Sonics!
HALEY : Oh, baby, I'm so proud of you! You have worked so hard for the last four years! You believed in it, and now it's actually happening!
Why are we buying a house in Tree Hill if we're moving to Seattle? We should buy a house there.
NATHAN : Oh, we're going to. A big one.
JAMIE : With a pool?
NATHAN : More like a moat and a draw bridge.
JAMIE : And a dragon?
NATHAN : Yes, and a pet dragon for Jim-jam.
Hales, we're gonna have all kinds of houses, but Tree Hill is home. And, besides, this isn't even my salary. This is just shoe-contract money.
HALEY : It's money from the shoe, mama! Let's get it!
HALEY : Oh, baby, I don't know.
NATHAN : The little man's spoken. And he's right. We should get the house, Hales. You know why?
HALEY : Why?
NATHAN : Because we did it together. We made it happen. And we're gonna have to get used to the fact that this is what life's like when your dreams come true.


END OF THE FLASHBACK, INTERIOR NATHAN AND HALEY’S HOUSE


Nathan is still in front of his tv. We see him leaving the room in a  wheelchair.


BOYS APARTMENT


Mouth is doing audition tape, while Junk and Fergie are playing video game.


MOUTH : The tar heels land another blue chip prospect, and we've got the scoop. I'm Marvin McFadden...
JUNK : Pass it, pass it! Pass the ball!
FERGIE : Yeah, he is. He's passing it to my guy.
MOUTH : Can you guys keep it down? I'm working on my demo.
JUNK : For what?
MOUTH : A job. I'm gonna send audition tapes to all the local stations.
FERGIE : Sorry, Mouth. Go ahead, man, do your thing.
MOUTH : The tar heels land another blue chip prospect, and we've got the scoop. I'm Marvin McFadden...
JUNK : No, no, no, no, no, no!
FERGIE : That's how you go down the lane!
JUNK AND FERGIE : Sorry. Sorry.
MOUTH : The tar heels land another blue chip prospect, and we've got the scoop.
(the microwave sound)
FERGIE : Pizza!
JUNK : I'll pause it.
MOUTH : Junk and Fergie play video games, drink beer, and eat pizza. I'm Mouth McFadden,
and I'm still unemployed.


INTERIOR TREE HILL GYM


Lucas is playing when Skills walks in.


SKILLS : So, six months ago when they asked us to fix this mess, what the hell were we thinking saying yes?
LUCAS : Well, well, well, if it isn't Skills Taylor, new assistant head coach of the Tree Hill Ravens.
SKILLS : Hey, if you could afford me... So, how great is this, huh? Lucas Scott, head coach. Local boy makes good.
LUCAS : Local boys made good. You're a big part of this, Skills.
SKILLS : I hope so.
Man, we blew this place up. Hey, how many games they won since we hung that state championship banner?
LUCAS : Not many. But I do know one thing... losing's over.
SKILLS : Oh, no doubt.


LOS ANGELES, PEYTON’S OFFICE


Meeting for their morning new music session. Peyton is there.


EMPLOYEE : She's got a hit TV show. Great potential for crossover marketing and promo.
JOHN : But the songs are terrible.
EMPLOYEE : John, she's young, she's hot, and her social life's a train wreck. We could ship this thing platinum.
PEYTON : Um, I have a band.
JOHN : Well, why not? It can't get any worse.
PEYTON : Okay, well, they're called Low Versus Diamond, they've already built a strong internet
following, and the songs are great.
(all listen to the music, John stops it)
JOHN : We'll go with the actress... All right?
(John leaves the meeting)
EMPLOYEE (to Peyton) : Why don't you go get us some lunch menus?


INTERIOR NATHAN AND HALEY’S HOUSE


Nathan is looking at sport shoes in their box


FLASHBACK, IN A BAR


Lucas, Nathan and Haley are at a bar with some other guys. One of them is presenting the same shoe Nathan was looking at.


BARRY : Ladies and gentlemen, the N.S. 23.
(applause)
NATHAN : Let's see it. Barry, thank you so much.
HALEY : Baby, it's awesome. I have to go relieve the sitter. But you guys should stay and celebrate.
It's the night before the Draft.
NATHAN : You sure?
HALEY : Yeah. Thank you guys! No driving tonight, okay? Take the limo and get the car tomorrow.
NATHAN : I promise.
HALEY : Okay.
LUCAS : Hook it up.
NATHAN : Check it out.


END OF THE FLASHBACK


Nathan is still watching the shoe.


LUCAS’ BEDROOM


Lucas is working at his desk, writing.


LUCAS : “And like the River Court signatures of their younger selves, weathered now, faded. So, too, were they."
(Lucas stops and deletes everything he just wrote)
LUCAS (writing) : "I... suck."
(an instant message pop up. It’s Lindsey. They start a video chat)
LINDSEY : Tell me you are writing the best pages of your life.
LUCAS : Well, hi to you, too.
LINDSEY : If not the best pages of your life, at least a bunch of okay pages?
LUCAS : I've written a few sentences...
LINDSEY : ah...
LUCAS : And deleted them because they sucked.
LINDSEY : Luke, this is serious. I can't be your editor if I don't have anything to edit. My butt is on the line here. Tell me you have something, anything.
(Lucas starts moving his screen)
LUCAS : Lindsey?
LINDSEY : Luke?
LUCAS :  I don't know. You know, I think it's an earthquake.
LINDSEY : Lucas Scott!
(Lucas closes his laptop)


NEW YORK, AT THE MOVIE’S PREMIERE


Brooke is leaving the premiere with a guy . There are paparazzi everywhere.
They jump in the limo.


BROOKE : Somebody needs to do something about the paparazzi. They're totally out of control.
VICTORIA : We pay them a lot of money to talk about the brand. I hope you were nice.
BROOKE : I was nice.
VICTORIA : Nick, did you enjoy yourself?
NICK : I did. I thought the movie was...
VICTORIA : Driver, can you pull over, please? I'm sorry, darling. You were saying?
NICK : Nothing. I liked the movie.
(the limo stops)
VICTORIA : Thank you very much, and enjoy the rest of your evening.
NICK : Right. Okay. I just thought that maybe...
(Nick leaves the limo)
VICTORIA : Yes, we know what you thought, Nick. You thought you'd have your way with my designer. A little fondling, a little tongue-kissing, something a little dirty but not too freaky.
NICK : No, I just thought that...
VICTORIA : It's Clothes Over Bro's, Nick. We want the tabloids to think that she's sleeping with you.
She's not actually sleeping with you. We're all set.
NICK : Call me!
(Victoria closes the door)
NICK : Taxi!
BROOKE : You are unbelievably rude.
VICTORIA : Well, it's been a long day. But tomorrow's even longer. You have a 9:00 a.m. interview
about taking the company public. I'll be there for the finer points. You just need to look beautiful and talk about your passion and your creativity and blah, blah, blah. And I've made a change to the model lineup due to the additional scrutiny from the press.
BROOKE : Oh, but you forgot...
VICTORIA : She's not on the list.
BROOKE : She's my friend.
VICTORIA : She's not your friend. She's an employee.
BROOKE : I'm not sure I'm comfortable with that.
VICTORIA : Brooke, Clothes Over Bro's is a multimillion dollar company. A company that you've entrusted to me to make executive decisions like these. We have to cut her loose.
BROOKE : You're gonna fire her?
VICTORIA : No, I'm not gonna fire her. You're gonna fire her. It's your company, my dear. I just work here.


NEW YORK, BROOKE’S APARTMENT


Brooke is dining alone. She call someone.


BROOKE : Hey, it's me. It's not gonna work out for the fashion show.
No, it's actually not gonna work out at all. I'm gonna have to let you go. It's nothing personal. It's just business. I got to go.


NATHAN AND HALEY’S HOUSE


Lucas walks in Jamie’s bedroom


LUCAS : Postcard for Jamie Scott!
JAMIE : Another one?
LUCAS : Yeah, man.
JAMIE : Where are they now?
LUCAS : Well, aunt Karen and cousin Lily are in Ireland. Now, that's right across the Irish sea from England. You remember where England is?
JAMIE : The one with the clock!
LUCAS : You are a genius. Are you sure you're not my kid? All right.
JAMIE : You think we'll ever see them again?
LUCAS : Oh, yeah, of course we will, man. So, listen. I'm gonna go talk to your dad, and then we'll go, okay?
JAMIE : Okay.
LUCAS : All right.


Downstairs, Nathan is trying to grab a bottle of alcohol with a trophy when Lucas arrives


NATHAN : Haley keeps the alcohol out of reach. At least, she tries.
LUCAS : It's a little early, don't you think? So, how's physical therapy going?
NATHAN : How's your second book coming?
LUCAS : Ouch. So, you know, Haley told me that the doctors say you'll be up on your feet any day now. Pretty lucky, Nate.
NATHAN : Oh, yeah, that's me. Mr. Lucky.
LUCAS : I'm just saying you'll be back to normal in no time.
NATHAN : Luke, I'm never gonna play basketball again. That's not exactly normal, okay?
(Lucas take the bottle from Nathan hands)
Luke! Luke, damn it! Don't be a dick, all right?
LUCAS : You want it? Walk over here and get it.
NATHAN : Why don't I walk over there and kick your ass, huh?
LUCAS : Kicking. Kicking's good. Let's see it.
NATHAN : Give me that bottle right now, or Dan's not gonna be the only Scott to kill his brother.
(Jamie walks in)
JAMIE : Ready, uncle Lucas?
LUCAS : Real nice, Nate.
NATHAN : Luke...Just...
LUCAS : Come on, Jamie. Let's go.
JAMIE : Bye, daddy.
NATHAN : Bye-bye.


RIVERCOURT


SKILLS : So, none of you guys know who ate my pizza?
JUNK : Nah, man.
SKILLS : Amazing. So, my pizza just ate itself.
MOUTH : Hey, I was working on my audition reel.
SKILLS : Hey, that's good. 'Cause you owe me for the rent. And you two knuckleheads owe me for a pizza.
(Lucas arrives with Jamie)
SKILLS : There he is! Big Game James. Hey, yo, Big Game. I got something for you.
(Skills gives Jamie a jersey)
JAMIE : Cool!
LUCAS : You want to try it on? All right. Put your arms through, and there we go.
JAMIE : It's perfect!
FERGIE : Let's see what you got, baller.
(Jamie starts to play and Skills drop the ball)
JAMIE : Darn it, uncle Skills, you always do that.
FERGIE : You ever gonna let him score?
SKILLS : Shorty shouldn't be in the paint. He got to learn.
JUNK : Dude, he's 4.


LOS ANGELES, PEYTON’S OFFICE


Peyton is at her desk, John arrives


JOHN : What do you think, Sawyer?
PEYTON : I think you were right about the act we signed today. Her songs blow. So why'd you sign her?
JOHN : How long have you been in Los Angeles, Peyton? From...
PEYTON : From Tree Hill, North Carolina... Four years.
JOHN : Four years. Why'd you come?
PEYTON : I wanted to discover and sign bands that could change someone's life, like the bands
that changed mine.
JOHN : I figured you were one of them. I used to be, too. Then I figured it out. It's called show business for a reason. We're here to make money.
PEYTON : Even if the product sucks.
JOHN : Especially if the product sucks. I hate to be the one to break it to you, but rock 'n' roll can't actually save the world.
PEYTON : See, I disagree. Walk into any club on the strip tonight and just look at the kids, look into their eyes. They're all looking for something to believe in. I think that music can be the thing that changes their world.
JOHN : That is why you are still the assistant to the assistant. They're not out there to get their world saved. They had a bad day. They went out to get drunk and get laid.
Peyton, you're as smart and as talented as anyone at the label, but you'd be so much further along if you could just accept the business side of what we do and play the game.
PEYTON : I'm just not really interested in playing the game.
JOHN : You already did. You dropped a button to get into that meeting. Drop a few more, they'll probably give you my job.
PEYTON : Well, I will have your job one day, John. Just not that way.
JOHN : Have fun in the clubs tonight, assistant to the assistant.


BOYS APARTMENT


Lucas, Jamie, Skills, Junk and Fergie are playing video game


TV GAME : Substitution for the Clippers. Number 23.
SKILLS : Down by 2, and it looks like they're bringing in a rookie. Clock running down, time for one last play.
LUCAS : All right, Jamie, this is what we're gonna do. When I tell you, I want you to hit the green button. Okay?
FERGIE : Don't do it, Jamie.
JUNK : Pass it to your pal Junkie.
TV GAME : Kid's got the ball clock running down.
LUCAS : You're ready ?
FERGIE AND JUNK : No, no, no, no!
LUCAS : Now
SKILLS : Shoot it!
FERGIE AND JUNK : No, no, no, no, no!
JUNK : Jamie! That's it, you lost the ice cream.
(Skills, Lucas and Jamie are celebrating. Lucas grabs Jamie upside down)
(Haley come in)
HALEY : Hi, upside-down boy.
JAMIE : Hey, mama! We won!
HALEY : Oh, wow.
LUCAS : We were just...Here you go.
(Lucas put Jamie down)
HALEY : What are you wearing?
JAMIE : Uncle Skills gave it to me.
HALEY : Wasn't that nice of him, making you look all krunk. Did you say thank you?
Okay, go say goodbye to the guys.
LUCAS : Look, I kind of gave Nathan some grief today about not being on his feet yet.
HALEY : Oh, well, you know,
LUCAS : I know he's a little dark right now. You got to push him, Hales.
JAMIE : Okay, mom, I'm ready.
HALEY : Okay.
LUCAS : Whoa, what about me, Jamie?
JAMIE : Bye, uncle Lucas.
LUCAS : Bye, buddy. I love you.
JAMIE : I got to go home now, and anyway, you should be writing.
LUCAS : I don't want to hear it.


NEW YORK


Brooke is on the red carpet


JOURNALIST : So, we caught up with Brooke Davis, young, hot designer of Clothes Over Bro's.
Now, Brooke, let me ask you this. Do you ever miss just being young?
BROOKE : I am young.
But acting young. Not being the boss of this huge corporation, but being Brooke Davis, 21-year-old girl?
BROOKE : Sure, I miss it.
VICTORIA : Thank you. We have to move on.
BROOKE : Clothes Over Bro's is my dream come true. This is what I wished for.


LOS ANGELES


Peyton is walking by a news kiosk which sell Lucas’ book. She also sees Brooke on a cover of a magazine.


NATHAN AND HALEY’S HOUSE


Haley comes home with Jamie, Nathan is sleeping  on the couch


HALEY : Oh, baby, it's awesome. Why don't you go upstairs? I'll be up in a minute, okay?
HALEY : I can't. We can't be like this, Nathan. Your son needs you. Please don't become
your father.
NATHAN : My father is in prison. So am I.
HALEY : Well, you can walk out.


LOS ANGELES, PEYTON’S APARTMENT


Peyton comes home, she put on her shelf the magazine with Brooke on the cover and a specimen of Lucas’ book. She already has several. Then she put the audio version inside her hi-fi system.


LUCAS (audio book) : Chapter three. Peyton Sawyer is destined for greatness. Actually, she's already great, because Peyton Sawyer has a thing called integrity, and nothing or no one is ever going to change that. I remember the first time I met her.
(Peyton stops it)


NEW YORK, BROOKE’S APARTMENT


Brooke comes home


ASWERING MACHINE : You have 47 messages... All messages deleted.


LOS ANGELES, PEYTON’S APARTMENT


Peyton calls someone


PEYTON : Hi. It's Peyton. Yeah, I'm sorry. I know it's late there, I just... What happened to us, you know? I don't know who I am anymore. Or how  I got here. I miss who I used to be. I want to have a home again, you know? And real friends. you know, the kind of friendships we used to believe in.
I miss that. And I miss you. I guess I just miss all of it.
(Peyton’s crying)


LYNDSEY’S OFFICE


Lucas walks in


LINDSEY : No, I have the uncorrected proofs. I need the corrected ones. Okay, I have to go. Thanks. Bye.
LUCAS : Hi.
LINDSEY : Hi.
LUCAS : Look, before you start yelling at me, I'm sorry. I know I've missed my deadline again, and I know you have a lot of people to answer to, and it's not fair to you.
LINDSEY : I remember the first time I read it. I was a junior editor, just out of college, missing my friends. I took two dozen manuscripts home for the weekend, just like I did every weekend, hoping that this time, something would speak to me. And it did. It was a great first novel, Luke. It brought you to me. But a writer's career is about a body of work. It's about the second book and the third and the fourth.
LUCAS : Lindsey...
LINDSEY : It's been two years. And that wouldn't scare me if I thought you were writing, but you're not. So what am I supposed to do, Luke?
LUCAS : You could give me a little bit more time because I'm handsome.
LINDSEY : Close the door, Luke.
(Lucas leaves)


NEW YORK, CLOTHE’S OVER BROS


Brooke and Victoria are watching the interview of the night before


JOURNALIST : Not being the boss of this huge corporation but being Brooke Davis, 21-year-old girl.
(Victoria shuts down the tv)
VICTORIA : That is not the face of a happy girl who got everything she wished for.
BROOKE : A lot of things, but not everything.
VICTORIA : Are you counting the trip to Milan?
BROOKE : The trip for work.
VICTORIA : Come on. Let's see the face of a girl who gets to go to Italy tomorrow to approve the textiles for her fall line.
BROOKE : But it's not everything.
VICTORIA : No, dear. It is everything. And if you've lost sight of that, you have lost your way, Brooke Davis. Milan, tomorrow. Smile.


LOS ANGELES, PEYTON’S OFFICE


JOHN : Okay. Let's do lunch. Sawyer! What's the name of that sushi place I like?
PEYTON : You were wrong yesterday when you said the kids in the clubs were just there for decadence. I think it's more like romance and hope and inspiration and that feeling that you
get when other human beings pick up basic instruments and make sense of your world.
And the day that I think it's just about making money is gonna be the day that I've betrayed everything I believe in about music and life and myself.
JOHN : Was that a sushi place?
PEYTON : I quit, John. I'm going home.
JOHN : You're making a mistake.
PEYTON : No. I'm fixing one.


NATHAN AN HALEY’S HOUSE


Jamie is watching Nathan sleeping on the couch


JAMIE : I think you drink too much.
NATHAN : I think you're right.
(Haley walks in)
HALEY : Jamie, come on. Hey, come on. Let's go.


NEW YORK, CLOTHE’S OVER BROS


Brooke and Millicent are walking in the office with Brooke’s luggage


MILLICENT : Okay, your boarding pass and itinerary are in your bag. The car service will pick you up in Milan. If you have any problems, I gave you my home, cell, and parents' house number.
BROOKE : Millicent, you are a great assistant, okay? Try and have some fun while I'm gone. You're only young once.


NATHAN AN HALEY’S HOUSE


Nathan is watching tv


SPORTS ANNOUNCER : Seattle is on the clock right now in regards to their pick. They going big? They going small? It's been unpredictable so far. Here's the commissioner.
ANCHOR : With the 10th pick in the NBA Draft, the Seattle Sonics select...


FLASHBACK, IN A BAR


Same night as earlier, Lucas and Nathan are still in the bar


GREG : Hey, man. Can I get an autograph?
NATHAN : Yeah, sure.
GREG : Thanks. Yeah, just write, "to Greg, Portland's biggest fan. Seattle sucks, and so do I."
NATHAN : "To Greg...enjoy losing to us next year. Your pal, Nathan Scott." There you go, buddy.
(Nathan gives the guy the paper and he throws it away. Nathan stand up, angry)

NATHAN : You got a problem, man?
(Lucas tries to stop Nathan)
LUCAS : No, no, no. Walk away. You've got too much to lose here.
GREG : Let's see what you got!
LUCAS : You got too much to lose here, okay? It's not worth it.
NATHAN : Okay
(Nathan and Lucas start to leave the bar)
GREG : That's it. Listen to your girlfriend.


Outside of the bar, Nathan get into his car


LUCAS : Come on, Nate. Wait. Look, we shouldn't be driving, all right? I'll get the limo.
Come on, Nate. We'll just grab Barry, take the limo. You're not driving.
NATHAN : All right. You're right.
(Lucas leaves, Nathan get off the car, then he heard Greg shouting inside the bar)
GREG : I have witnesses. You all saw it. He hit me. I'm gonna sue that punk.
(Nathan goes back to the bar)
NATHAN : Hey, man, I never touched you. And if I'd have hit you, you'd be out cold right now.
GREG : Too late, Seattle boy. You should have left with that fat-ass wife.
(Nathan starts to punch him, and it turn out to a big fight. It ends with Nathan being pushed throw the window. Lucas arrives at the end)
LUCAS : Oh, my God. Nate, you all right?
NATHAN : I can't feel my legs, man.
LUCAS : What?
NATHAN : I can't feel my legs!
LUCAS : Help! Somebody help!


END OF THE FLASHBACK


Nathan is still in front of his tv


SPORT ANNOUNCER : With the end pick in the NBA draft the Seattle Sonics select Mouhamed Sene from Senegal.


JAMIE’S BEDROOM


Jamie is drawing, Haley comes in


HALEY : Okay, it's time for bed. Come on.
JAMIE : Mama, why is daddy so sad?
HALEY : It's just a really tough time for daddy right now. But he loves you. You know that, right?
JAMIE : Uncle Lucas loves me.


RIVERCOURT


Peyton is there alone, Lucas arrives


PEYTON : Hi. How long's it been?
LUCAS : Two years.
PEYTON : It's been longer than that. God, Luke, I missed you.
(She tries to go in his arms, he steps back)
LUCAS : I have someone. I'm with someone.


BOYS APARTMENT


Skills, Fergie and Junk are sleeping, Mouth is recording his audition tape.


MOUTH : Postseason hardball, preseason hoops, and regular season football. I'm Marvin McFadden, and sports is coming up next.


FLASHBACK, LOS ANGELES, PEYTON’S APARTMENT


Same scene as earlier, Peyton’s on the phone


PEYTON : Hi. It's Peyton. Yeah, I'm sorry. I know it's late there, I just...
What happened to us, you know? I don't know who I am anymore. Or how I got here.


LUCAS’ BEDROOM


Lucas is watching a jewel case he has in his drawer when we heard Lindsey’s voice


LINDSEY : Hey, you. Come to bed.
(Lucas joins her)
LINDSEY : Hey. Sorry about yesterday. It's just, they only agreed to let me split time here because I promised them I'd get you back on track.
LUCAS : I know. It's okay. I still love you.
LINDSEY : I love you, too, Lucas Scott.
(They kiss)


PEYTON (voiceover) : I miss who I used to be. I want to have a home again, you know? I miss that. I miss you.


OUTSIDE NATHAN AND HALEY’S HOUSE


Nathan is outside, he throws away Jamie’s little basketball hoop when Jamie arrives. Jamie starts going back into the house


NATHAN : Jamie.
(Jamie’s comes back and gives his drawing to Nathan)
NATHAN : Son...
(Nathan walks up a little bit)
NATHAN : Daddy's sorry, for everything. Come here.
(Nathan takes Jamie in his arms)


FLASHBACK, LOS ANGELES, PEYTON’S APARTMENT/ NEW YORK, BROOKE’S APARTMENT


Still the same conversation


PEYTON : I guess I miss all of it. Does any of that make any sense?
(On the other side of the line)
BROOKE : That makes all the sense in the world, Peyton. Four years ago, it all seemed so clear, didn't it? Conquer the world, save the world, live happily ever after.
PEYTON : Are you happy, Brooke?
BROOKE : Sometimes. Not always. Are you?
PEYTON : No.
BROOKE : Okay. Then let me ask you something. What is gonna make you happy, Peyton? Is it how you look or the car you drive or the people you know? Is it money or celebrity or power or accomplishment? Because I have all those things, and... and I don't think it's enough.
PEYTON : Well, then, what is?
BROOKE : Love, I think. And that love can be for a boy or a girl or a place or a way of life or even for a family. But where you find it is up to you. So where are you gonna find that love, Peyton?
PEYTON : I think I need to go home.
BROOKE : Yeah, I was hoping you'd say that.


TREE HILL AIRPORT


Peyton’s there. Brooke arrives


PEYTON : I missed you, Brooke Davis.
BROOKE : I missed you, P. Sawyer. We're home now. It's gonna be okay.
PEYTON : Come on.




Kikavu ?

Au total, 100 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

mpjuan06 
19.08.2017 vers 12h

cassi30 
16.08.2017 vers 22h

Sophie29 
03.08.2017 vers 13h

Fanseries6 
27.07.2017 vers 21h

Linstead77 
23.07.2017 vers 04h

MissChoupi 
11.07.2017 vers 17h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...
Activité récente

Survivor
Hier à 20:05

Le pendu
Hier à 13:52

Hilarie Burton
Hier à 11:46

Austin Nichols
Hier à 11:44

Entre filles
Avant-hier

Robert Buckley
Avant-hier

The Layover
20.08.2017

Actualités
Après l'annonce de son départ de Chicago PD, Sophia s'éclate

Après l'annonce de son départ de Chicago PD, Sophia s'éclate
Sophia Bush profite actuellement de plusieurs jours de vacances en Italie et en Corse après...

Payam for The Imagista

Payam for The Imagista
Chad Michael Murray a réalisé une séance photo pour Payam for The Imagista en août 2017. Les...

Un concert pour les fans de la série !

Un concert pour les fans de la série !
D'anciennes stars de la série Les Frères Scott vont se retrouver pour un concert spécial.  De...

Earth Focus Environmental Film Festival

Earth Focus Environmental Film Festival
Bethany Joy Lenz était présente lors du Earth Focus Environmental Film Festival Screening Of...

Anniversaire !

Anniversaire !
Aujourd'hui 30 juillet 2017, c'est l'anniversaire de Lisa Goldstein ! Elle fête ses 36 ans. Nous lui...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoChat

Zorrino (19:37)

Merci le quatar

MissChoupi (19:38)

Oui !

hope85 (19:40)

Tout les supporters qui critiquent neymar ils sont jaloux ils aimeraient l'avoir dans leur équipe ^^

MissChoupi (19:40)

Oh non

MissChoupi (19:40)

Ou pas pour ce prix là ..

Zorrino (19:40)

lol

hope85 (19:42)

220 millions c'est énorme je comprend mais vous verrez il sera rentabilisé !!!

MissChoupi (19:42)

Ouais ouias c'est que du foot

MissChoupi (19:42)

220 millions, tu peux faire tellement plus de trucs que du foot x)

Zorrino (19:43)

la folie des marché a pris le dessus le foot c'est fait mangé par le business

MissChoupi (19:47)

Oui

hope85 (19:47)

Oui mais ça fait longtemps que ça existe n'oublie pas que neymar va rapporter bcp d'argent à l'état plus de 100 millions d'euros

Zorrino (19:48)

oui il sera rentabilisé surtout si il gagne la LDC

hope85 (19:50)

c'est l'objectif il faut laver l'humiliation du siècle

Zorrino (19:51)

mdr en meme temps ils ont pris leurs revanche en gardant Verratti et en réalisant le transfert de la décénnie

MissChoupi (19:58)

MissChoupi (20:20)

Bon appétit à tout le monde

Zorrino (20:21)

a vous aussi

MissChoupi (20:21)

merci

MissChoupi (20:51)

Vous faites quoi ?

Supersympa (23:31)

Je suis de retour ! Ben alors ? Ca dort !^^

MissChoupi (23:33)

Non

hope85 (23:34)

C'était bien la planète des singes ??

Supersympa (23:37)

Très bien. Même si la fin est différente de celle à laquelle je m'attendais. Mais Chhhhhhuuuuut...^^

hope85 (23:39)

Moi j'ai jamais un film de la saga

Supersympa (23:39)

Pourquoi ?

hope85 (23:40)

ça m'intéresse pas vraiment pas mon genre

Supersympa (23:42)

Toi, t'as été traumatisé par King Kong quand t'étais petit...^^

hope85 (23:45)

Ah non bizarrement j'ai adoré king kong ^^

Supersympa (23:48)

Par Grodd alors ?^^

mnoandco (07:43)

Bonne journée

kystis (10:33)

N'oubliez pas de voter dans préférences !

Visiteur 5154907 (14:36)

the secret circle vas t-il avoir une autre saison ? fait un méchant bout je me pause la question il est pas l'air a vouloir en faire une autre

MissChoupi (14:48)

Nouveau sondage dans le quartier Orange Is The New Black

Steed91 (09:55)

Bonjour à tous Nouveau sondage sur Modern Family Quel mari de comédie verriez-vous à la place de Phil ? Votez nombreux

bedou (10:17)

Venez départager les créations des concours de OUAT, Chuck et POI ! Merci à tous pour vos votes

mnoandco (19:38)

A voté, bedou...pour les 3

mnoandco (19:39)

Hello, petit rappel pour vous prévenir que depuis quelques heures le bureau de vote sur le quartier Blacklist est ouvert!

mnoandco (19:40)

Venez départager et voter pour votre affiche électorale favorite du candidat Donald Ressler. Merci d'avance!

Merlinelo (21:18)

Plus que 15 jours pour participer à la Quête des Chevaliers Perdus sur Merlin! Nous accueillons toujours l'HypnoCruise ;-)

albi2302 (11:26)

Le quartier Timeless organise ses premiers Awards ! Vous avez jusqu'au 31 août pour voter ?

MissChoupi (12:28)

Vous avez jusqu'au 31 août pour participer au quizz général sur le quartier Orange Is The New Black

Sonmi451 (21:47)

Les animations d'Urgences et Scrubs vous attendent!

Flora12 (09:35)

Une nouvelle photo du mois sur le quartier de Revenge, venez nombreux !

makkura (16:16)

Message supprimé par makkura

makkura (16:17)

1768

makkura (16:17)

Le quartier Marvel vous attend avec un nouveau design et un nouveau sondage en l'honneur de la sortie de The Defenders sur Netflix !

cobrate (20:57)

Ca bouge sur Degrassi ! Kikavu ?^^

Visiteur 3967356 (23:05)

Bonjour... des nouvelles de la série Arrow

Xanaphia (00:41)

Oui Il y a quelques news sur les spoilers de la saison 6 sur le quartier Arrow...

Xanaphia (00:42)

N'hésite pas à passer y jeter un oeil ou même discuter/commenter sur le quartier, ces news !

Sonmi451 (09:50)

La catégorie 8 des awards d'Urgences vient de démarrer. Venez voter et commenter si le coeur vous en dit.

albi2302 (14:34)

Awards et Test de personnalité sur Timeless ! ;-) Bonne journée à tous

Misty (17:04)

Photo de la quinzaine sur Les 4400. Merci pour votre visite

bedou (10:14)

Bonjour, On passe à la phase n°2 des votes, pour le concours de OUAT ! Merci pour vos votes, jusqu'au 23/08 prochain. Bon dimanche

grims (08:51)

Coucou à tous ! le quartier Vikings vous attend pour départager les deux wallpapers pour le concours de l'hyonocruise ! venez nombreux

Visiteur 7238806 (22:48)

c'est quoi

juju93 (17:05)

Le sondage commence à dater mais... 16 votes seulement ... Venez chez The L Word nous dire quel artiste vous êtes .

juju93 (17:06)

Pas besoin de connaître la série !

CastleBeck (20:07)

Nouveau sondage sur This Is Us... Concernant la saison 2. Et vous êtes tous les bienvenus pour le concours de créations du quartier.

Rejoins-nous sur HypnoChat

Ou viens chatter sur
Rejoins-nous sur Slack
(site en anglais - discussions en français)

L'inscription au site n'est pas obligatoire mais te permet de changer ton pseudo