VOTE | 629 fans |

#505 : Retour en arrière

Titre VO: " I Forgot to Remember To Forget
Titre en VF: "Retour en arrière"
~> The CW: diffusé le 22/01/2008 - TF1: diffusé le 17/01/2009
~> Scénario: Terrence Coli - Réalisateur: Liz Friedlander

 

Dans cet épisodes, des flash-back entre la remise des diplômes et maintenant, pour comprendre ce qu'il s'est passé: Lucas rencontre Peyton à Los Angeles, ils discutent de sa carrière. Nathan perd son calme quand les souvenirs de ses tricheries passées sur le basket refont surfaces.

~Promo CW~

Popularité


3 - 1 vote
Trailer 505
Trailer 505

  

one tree hill 5.05 scene leyton
one tree hill 5.05 scene leyton

  

Plus de détails

Lucas est dans sa chambre sur son ordinateur en train de tenter d’écrire un morceau de son roman mais quand Lindsay arrive et qu’elle lui demande comment avance l’écriture, Lucas lui dit que cela avance doucement. De son côté,  Lindsay lui montre une photo qui date d’il y a trois ans quand Lucas, Nathan et Whitey remportaient le championnat universitaire avec les Cobras. Elle lui dit qu’elle aime son sourire sur la photo mais qu‘elle n’a jamais eu la chance de le voir en vrai et se pose des questions de savoir si Lucas n’est pas moins heureux aujourd‘hui qu‘il était avant… Il lui assure que oui et regarde la photo et …

 

[Flash-Black]

 

On se retrouve trois ans plutôt, la veille de la finale du championnat d’état universitaire de seconde division. Whitney parle à ses joueurs du match qui les attends et les envoie se coucher, Lucas lui parle au coach et lui fait part de son souhait de regarder quelques vidéos de l’équipe adverses mais Whitney lui dit qu’il a été un très bon coach assistant et qu’un jour il dirigera l’équipe mais que pour le moment c’est Whitney qui donne les ordre et lui dit d’aller se coucher, Lucas sourit et obéit.

 

En sortant, Nathan rejoint Haley et assiste au premier mot de son fils « ballon », Lucas arrive et dit que son neveu lui ressemble de plus en plus et les trois rigolent…

 

Chez eux, Haley s’occupe de James qui ne dors pas, Lucas lui non plus n’arrive pas à dormir et rejoint Haley dans le salon. Cette dernière demande si c’est le fait de voir Peyton ou d’avoir le match  qui l’excite mais Lucas lui apprend que Peyton n’a pu se libérer. Il lui demande si la musique lui manque pas et Haley lui répond que parfois si surtout quand elle voit Lucas poursuivre son rêve mais elle sait qu’un jour elle reprendra ses rêves. Lucas lui dit qu’il ne reçoit que des lettres de refus et quand il les voit tous les trois c’est tout ce qu’il veut et Haley lui assure que sans lui ils n’auraient pas pu y arriver et qu’elle comprend sa douleur d’être loin de PeytonLucas lui dit que tout le monde fait des sacrifices, pour preuve elle a obtenu des B dans sa scolarité, ils rigolent, avant de partir, elle lui dit qu’il fait et fera toujours parti de leur famille et il la remercie. De son côté James veut son ballon…

 

Le lendemain Nathan s’entraine dans le gymnase et est rejoint par Lucas qui lui fait remarquer son avance sur l’horaire mais Nathan lui explique que s’ils gagnent ce soir peut-être qu’on arrêtera de le voir comme un tricheur. Lucas lui lance le ballon et Nathan marque un panier pour les Cobras (transition au match), Lucas lance des consignes devant l’air amusé de Whitney lorsque l’équipe adverse demande un temps mort. Il reste 38 secondes, Lucas commence à donner ses consignes et s’excuse auprès de Whitney mais ce dernier lui dit qu’il est prêt et lui laisse les commandes de l’équipe… Lucas surpris donne ses consignes qui payent puisque les Cobras remportent le match. Nathan vient féliciter Lucas, lorsque ce dernier regarde Nathan et Haley s’embrassé avec James dans les bras, Lucas se remémore lorsqu’il a dit à Peyton qu’il voulait à ses côtés lorsque ses rêves se réaliseraient…


 

 

 

[Générique]

 

Dans les vestiaires, Whitney vient féliciter Lucas et lui apprend que c’est lui le nouveau coach des Cobras, qu’il ne peut plus rien lui apprendre et qu’il était un excellent joueur mais qu’il est encore un meilleur coach, Lucas lui est surpris mais heureux. De son côté Nathan répond au journaliste et lui dit qu’il y a plus important que le basket comme la famille. A ce moment là Lucas arrive et dit à Nathan que le bus va partir et les deux quittent le vestiaire et Nathan semble heureux de voir que personne ne lui a parlé de tricheries… A leur sortie Haley vient voir les garçons et dit à Nathan d’aller avec le reste de l ‘équipe et leur souhaite une bonne soirée, une fois Haley parti, un jeune homme interpelle Nathan et lui rappelle les tricheries… Nathan s’emporte mais Lucas est là pour le calmer.

 

Dans le bus, Lucas reçoit un mail sur son iphone de Peyton avec une musique à écouter quand il pense à elle. Whitney vient voir Nathan et lui dit qu’il faut qu’il oublie le passé et mieux vivre et lui rappelle qu’il sait ce qu’il risque s’il reste tourné vers le passé avec DanNathan le sait et s’excuse auprès du coach qui pour changer de sujet lui parle de sa dernière action du match. Puis Whitney va voir Lucas qui lui demande où se situe cette soirée dans ces 37 années de carrière. Il lui répond qu’elle est en troisième position derrière le championnat des Ravens et le jour où Camilla a accepté de le suivre… Lucas lui demande si cela le dérangerait de le déposer à l’aéroport et Whitney lui répond que non avec un grand sourire.

 

 

 

Le lendemain, Peyton au travail tente de faire marcher la photocopieuse quand un homme vient lui dire qu’elle a un appel sur la ligne 1, elle décroche et entend Lucas. Peyton lui dit qu’elle a regarde sur internet le match et Lucas lui dit ce qu’elle porte, elle le trouve très doué et ce dernier arrive à ce moment là. Les deux amoureux s’embrassent et Lucas découvre le job de Peyton qui est loin d’être gratifiante par rapport à ce qu’elle faisait à Tree Hill et c’est ce que lui dit Lucas… Mais cette dernière lui dit qu’il doit y allé et il lui donne rendez-vous au restaurant.

 

Lucas est au restaurant et Peyton arrive en retard et s’excuse et est surprise de voir Lucas en costume, les deux parlent de leur vie tandis que Peyton offre à Lucas un CD avec des chansons pour lui quand il pense à elle. Au moment du dessert Peyton reçoit un coup de fil et doit retourner travailler et Lucas un peu déçu lui donne rendez-vous dans leur chambre d’hôtel. Peyton est heureuse et  lui dit qu’elle sera à 23h00 dans la chambre.

 

Peyton a déjà plus d’une heure de retard, Lucas tergiverse dans sa chambre et s’endort sur le lit laissant tomber une boîte à bijoux… Lucas se réveille et découvre Peyton assise sur le fauteuil tenant la boîte à bijou, elle souhaite avoir des explications, Lucas démarre alors une belle déclaration mais cette dernière refuse sa demande sans avoir vu la bague, elle ne veut pas se marier maintenant, mais il lui fait remarquer qu’il se sont éloigné et que sans elle, il n’est pas heureux mais Peyton veut oublier ce qui vient de se passer et les deux s’endorment



 

 

Le lendemain matin, Lucas s’en va laissant le à côté de Peyton, son CD… En se réveillant Peyton découvre qu’il est parti en lui laissant son CD en signe de rupture…

 

A l’aéroport, Lucas explique qu’il doit rentrer plutôt que prévu mais reçoit un appel de Lindsay qu’il ne connaît pas à l’époque lui annonçant qu’ils veulent publier son livre et lui demande de venir à New-York, l’agent de vol le félicite.

 

De son côté Peyton travaille avec de grosses larmes et envoie balader un de ses collaborateurs.

 

Lucas est arrivé à New-York et rencontre lors d’une soirée, le dirigeant de sa maison de d’édition qui lui fait remarquer que le fait que son père soit en prison a joué en sa faveur… Lucas est un peu surpris et Lindsay vient à sa rescousse, elle lui explique que c’est son père qui dirige l’entreprise mais qu’elle doit faire ses preuves et lui dit que dès lundi ils doivent se mettre au boulot. Avant de partir, Lucas la remercie et cette dernière lui demande si Lucas et Peyton du livre est de la réalité mais Lucas lui dit que non et cette dernière est désole pour lui et lui dit qu’elle les soutenait… Une serveuse vient voir ensuite Lucas lui annonçant qu’une femme venant de Tree Hill veut le voir et il aperçoit Brooke.

 

Les deux amis rentrent chez Brooke et se racontent ce qui c’est passé dans leur vie. Quand Brooke commence à parler de Peyton, Lucas lui explique ce qui c’est passé et elle n’en croit pas ses oreilles, lorsque Lucas reproduit la scène de la demande, la mère de Brooke arrive au même moment et en fait tomber ses sacs…

 

Lucas et Brooke sortent est e retrouvent dans un bar à parler de la demande de Lucas et lorsque Lucas montre la bague à Brooke, une serveuse croit une demande et offre le champagne aux deux amis qui profitent de la situation pour boire gratuitement… Brooke n’en revient pas l’effet que provoque une bague et lorsque un homme leur propose une balade en calèche, les deux accepte en leur disant qu’ils viennent de se fiancer et l’homme leur dire que cela sera gratuit… L’homme leur demande leur projet et les deux parlent de leur carrière et l’homme leur dit qu’ils ont la chance d’avoir l’amour et c’est ce qu’il y a de plus important ce qui attriste LucasBrooke le ramène dans sa chambre, il ne tient plus debout, elle le met en pyjama et il l’embrasse mais elle lui rappelle qu’il a trop bu et qu’il aime Peyton et que ce soir il est malheureux et lui dit qu’elle ne peut pas faire ça à Peyton laissant Lucas seul face à sa peine…

 

Brooke rentre chez elle et subit la colère de sa mère, Brooke la rassure alors en lui disant que c’était une blague, Victoria est rassuré et lui dit qu’elle a trop à perdre, Brooke lui répond que Lucas Scott est le seul pour qui elle pourrait tout perdre…  Les deux femmes parlent de ce qu’il y a d’important dans la vie et Brooke lui demande où est l’amour, sa mère lui répond que sa ligne de vêtements fait passer les amis avant les mecs et Brooke lui dit qu’elle accepte ce qu’elle a prévu pour sa ligne, les magazine, la ligne haute couture, etc…

Haley et Nathan joue avec leur fils et il remercie sa femme de l’aider à retrouver son rêve et lui dit je t’aime. Peyton elle découvre qu’on lui ferme les porte… Lucas lui arrive au rendez-vous que Lindsay lui a donné avec un Bambou, un Lucky bambou… Elle l’invite à s’installer…

 

[Flash-Black]

 

De retour dans le présent, Lucas range la bague dans sa commode, Lindsay arrive et lui demande s’il sait replonger dans le passé, il dit qu’il suppose que oui. Elle lui dit alors de mettre ça par écrit pour leur faire gagner de l’argent mais il préfère aller faire un tour laissant Lindsay l‘air inquiète.

 

De son côté, Haley remet les trophées de Nathan dans le salon et ce dernier lui promet qu’ils vont redevenir le couple qu’ils étaient et ils s’embrassent. Lucas rend visite à Brooke et lui demande si elle se souvient de la soirée à New-York (celle de l’épisode), Brooke lui répond que oui puisque c’est le soir où elle a commencé à travailler avec sa mère. Lucas lui demande si elle ne regrette pas ses choix et elle répond que parfois oui mais qu’elle n’aurait pas toutes ces choses et il répond la même chose. Brooke lui demande s’il aime toujours Peyton de manière rhétorique et Lucas ne dément pas ni ne confirme, il se contente de dire qu’il doit retrouver LindsayBrooke dit alors que cela va devenir intéressant…


 

The END

CHAMBRE DE LUCAS.

Lucas est assis à son bureau quand Lindsay entre.

Lindsay : Hey...Comment avance l'écriture ?

Lucas : Doucement, lentement et laborieusement. En gros, je glande avec mon dictionnaire en ligne.

Lindsay : Apparemment. J'étais en train de ranger un peu, et regarde ce que j'ai trouvé.

Lindsay lui montre une photo de l'équipe de Nathan avec Lucas et Whitey comme coach.

Lucas : C'était il y a longtemps.

Lindsay : Tu sait ce qui me plait ? Ce sourire sur ton visage. Je ne crois pas t'avoir déjà vu aussi heureux...Ca me fait me demander si tu n'étais pas plus heureux à cette époque. Avant que le livre ne soit publié. Avant que tu reviennes ici. Avant nous.

Lucas : Lindsay...Tu me rends si heureux...

Lindsay : Vraiment ? Tu ne changerais rien ?

Lucas : Rien du tout.

Lucas et Lindsay s'embrassent, puis Lucas revient à la photo.

FLASHBACK, 3 ANS AUPARAVANT.

INTERIEUR D'UN GYMNASE.

Whitey : Demain soir, vous jouez pour la première place en deuxième division. Mais à mon avis, vous pouvez battre n'importe quelle équipe universitaire du pays. Maintenant, pour ceux d'entre vous qui ont déjà gagné un championnat, je n'ai pas besoin de vous rappeler ce qu'on ressent. Les autres ont juste à me croire. Maintenant, je veux que vous rentriez vous plonger sous les draps...de préférence seuls.

Lucas : Coach.

Whitey : Rentre chez toi, Luke.

Lucas : En fait, je pensais aller regarder quelques vidéos de plus.

Whitey : Lucas, tu as été un très bon coach assistant cette année, et un jour tu dirigeras l'équipe, mais pour le moment, je donne les ordres. rentre chez toi et va te coucher.

Lucas : D'accord.

Whitey : Et pas de cyber-chats tardifs avec ta Blondie lointaine.

Lucas : D'accord.

 

EXTERIEUR DU GYMNASE.

Nathan sort du gymnase pour retrouver Haley, qui porte Jamie.

Nathan : Voilà mon petit génie.

Haley : Oh, chéri, il est...

Jamie : Ballon.

Nathan : Tu as entendu ça ? Il vient de dire "ballon". Je te jure qu'il a dit "ballon" il a dit "ballon", mec !

Lucas les rejoint.

Lucas : C'est vraiment ton fils ! Et c'est un gamin chanceux. Tu me ressembles de plus en plus chaque jour.

Haley : Dis-le encore. Dis-le encore. "Ballon". "Ballon".

 

SALON DE NATHAN ET HALEY.

Haley joue avec Jamie et Lucas les rejoint.

Lucas : Salut.

Haley : Salut. Quelle heure est-il ?

Lucas : Presque 4:30. Je ne pouvais pas dormir non plus.

Haley : Ouais, lui non plus. Tu es excité de voir Peyton, ou le match, ou quoi ?

Lucas : En fait, Peyton ne vient pas. Elle n'a pas pu quitter son boulot.

Haley : Je suis désolée, Luke. Je suppose que c'est la vie dans le milieu de la musique.

Lucas : Je suppose. Ca te manque, parfois ?

Haley : Parfois. Surtout quand je te vois poursuivre tes rêves de devenir écrivain. Mais je repartirai à la poursuite de mes rêves un jour.

Lucas : Tout ce que j'ai à montrer de ma carrière d'écrivain, ce sont des lettres de refus. En plus, quand je vous vois tous les trois ensemble...Je veux juste ce que vous avez.

Haley : Tu sais, on n'aurait pas pu traverser cette année sans toi pour nous aider. Entre l'école, le basket et Jamie...Je sais que c'est dur d'être loin de Peyton.

Lucas : On fait tous des sacrifices. Je veux dire, pour la première fois dans ta carrière académique, tu as des B.

Haley : C'était un B+, okay ?

Lucas commence à s'éloigner.

Haley : Hey.

Lucas : Ouais ?

Haley : Tu fais partie de cette famille, et ce sera toujours le cas.

Lucas : Merci. Bonne nuit, petit homme.

Jamie : Ballon.

Haley : Oui. Je vais te trouver ton ballon.

 

INTERIEUR DU GYMNASE.

Nathan joue, Lucas arrive.

Lucas : Un peu en avance, non ?

Nathan : Peut-être qu'après ce soir, les gens me verront de nouveau comme un champion, pas un tricheur.

Lucas : On va gagner, petit frère.

Nathan : Oh, ouais.

Même endroit, pendant le match.

Commentateur (voix-off) : C'est la véritable histoire de Cendrillon. Depuis des années, les Cobras ont été de vrais gringalets, mais cette saison, avec nathan Scott à leur tête, leur chance a tourné.

Lucas (hurlant en direction des joueurs) : Dans l'ouverture ! Dans l'ouverture ! Retour en défense ! Allez ! En ligne haute -ligne basse !

Commentateur (voix-off) : Après un jeu qui a vu passer 17 tactiques différentes, nous sommes tous scotchés à cette dernière minute de match. Scott a porté cette équipe, mais lui reste t-il suffisamment d'énergie ?

Temps mort.

Lucas : Okay...Ecoutez...

Lucas se tait quand Whitey les rejoint.

Lucas : Désolé coach. Quel est le plan ?

Whitey : A toi de me le dire. Tu sais, je t'ai dit qu'un jour tu prendrais le relais. Et bien c'est maintenant. Tu es prêt. Vas-y. Ramène nous à la maison.

Whitey quitte le gymnase.

Commentateur (voix-off) : Il semblerait que Whitey Durham retourne aux vestiaires. Je suppose qu'il laisse les Cobras entre les mains du coach assistant Lucas Scott, qui a joué pour Durham à une époque.

Lucas : Okay, écoutez. On va faire un marquage individuel sur tout le terrain. Forcez le ballon en ligne de touche. Anticipez les passes. Quand vous récupèrerez le ballon, ils se mettront à deux sur vous, alors je veux que vous vous décaliez là et là. nathan, le ballon est entre tes mains.

Nathan : Si tu le dis...coach.

Lucas : D'accord. Gagnons-le. A trois. Un, deux, trois.

Toute l'équipe : Cobras !

Lucas : Hey, Nate ! Tu devrais peut-être penser au tir en suspension.

Nathan (en souriant) : Le tir en suspension est faible, mec.

Lucas (hurlant pour les joueurs) : Okay, la victoire est là ! Faites des passes !

Quelques secondes passent, les Cobras ont la balle et nathan marque le point de la victoire.

Haley (en hurlant) : Ils ont gagné !!

Lucas : Whoooooo !

Les confettis commencent à tomber.

 

FLASHBACK DE LA VICTOIRE DES RAVENS (409)

Lucas : C'est toi.

Peyton : Quoi ?

Lucas : Celle que je veux à mes côtés quand mes rêves deviennent réalité...C'est toi. C'est toi, Peyton.

 

RETOUR DANS LE GYMNASE.

Lucas regarde Nathan, Haley et Jamie célébrer la victoire.

 

INTERIEUR DES VESTIAIRES.

Whitey : Bon boulot, fiston. Tu as mené le jeu final comme je l'aurais fait.

Lucas : Peut-être, mais vous savez comment virer un gars du nid.

Whitey : Lucas, tu as toujours été un très bon joueur, mais tu es un coach encore meilleur. Je n'ai plus rien à t'apprendre, c'est pourquoi c'est mon dernier match.

Lucas : Coach...

Whitey : J'ai déjà parlé au doyen et à l'administration. Il n'ont jamais eu un coach stagiaire auparavant, mais en même temps, ils n'ont jamais gagné non plus un championnat avant. Ils sont d'accord pour dire que tu es prêt.

Lucas : Je ne sais pas quoi dire.

Whitey : Promets-moi seulement de toujours garder à l'esprit qu'il y a des choses plus importantes que le basket, dans la vie.

Lucas : Et vous, alors ? Je veux dire, qu'est-ce que vous allez faire ?

Whitey : Je ne sais pas. Maintenant que je suis à la retraite, je vais probablement aller voir des matchs de basket et hurler sur la coach.

Journaliste : J'aimerais bien être de votre avis, mais, après une telle saison, les Scouts de D1 ont dû faire leur choix.

Nathan : Pour le moment, je suis seulement heureux de jouer. Si j'ai appris une chose cette année, c'est qu'il n'y a rien de plus important que ma famille.

Lucas : Hey, Nate. Le bus va partir.

Nathan : Okay. Hey, merci pour votre temps.

Lucas et Nathan sortent de la pièce.

Lucas : Alors, comment ça s'est passé ?

Nathan : C'était la première fois depuis un an qu'on ne me parle pas de triche.

Lucas : Bien.

 

EXTERIEUR DU GYMNASE.

Haley : Salut chéri.

Nathan : Hey, tu es prête ?

Haley : Tu devrais partir avec l'équipe. on voulait juste dire au revoir.

Nathan : Va faire dodo, bébé. Je vous retrouve à la maison.

Lucas : A plus, Hales.

Haley : A plus.

Un gars : Hey Scott. T'as un joli gamin. Je me demande s'il deviendra un tricheur comme son père en grandissant. Je me disais que tu pourrais lui apprendre à rater des paniers.

Nathan commence à se battre avec le gars.

Nathan : Et si je flanquais ta face sur le trottoir ?

Lucas l'arrête.

Lucas : Hey ! Allez, Nate. Allez. Nate ! Monte dans le bus. Monte dans le bus !

 

DANS LE BUS.

Lucas reçoit un sms : "Hey, Luke, écoute cette chanson quand tu gagneras le championnat. Peyton."

Whitey : C'était une sacrée action ce soir.

Nathan : Dès que le ballon a quitté mes mains, j'ai su qu'il rentrait.

Whitey : Je parle d'après le match. Ecoute, je n'ai pas repoussé ma retraite pour que tu puisses te battre avec chaque abruti qui t'insulte.

Nathan : Je sais. Je suis désolé.

Whitey : Tu as travaillé dur cette saison. Il y a beaucoup de regards rivés sur toi. Mais tu dois être prudent. Sinon, ton tempérament sera tout ce qu'il te restera.

Nathan : Je ne sais pas si les gens oublieront un jour les erreurs que j'ai faites.

Whitey : L'important, c'est que tu réussises à passer outre. Ca ne va pas s'en aller juste en jouant mieux. Tu dois mieux vivre.

Nathan : Je sais. Vous avez raison. J'ai compris, Coach.

Whitey : Nathan, je ne veux pas que tu regardes la route que tu as parcouru, dans quelques années et que tu te demandes ce qui aurait pu arriver. Nous savons tout où ça peut mener un homme.

Nathan : Dan.

Whitey : Juste comme ça, ce dernier tir était une sacrée action.

Whitey quitte Nathan et va s'asseoir près de Lucas.

Lucas : Hey coach.

Whitey : Hey.

Lucas : Alors 37 ans en tant que coach...A quel rang se situe cette soirée ?

Whitey : Ce serait le numéro trois. Le numéro deux, c'était votre championnat de lycée.

Lucas : Et qu'est ce qui se place en premier ?

Whitey : Le premier, c'est la nuit où Camilla a accepté de suivre un gamin squelettique qui s'embarquait dans une carrière d'entraîneur pour 37 ans.

Lucas regarde une photo de Peyton sur son portable.

Lucas : Il y a des choses plus importantes dans la vie que le basket.

Whitey : C'est vrai.

Lucas : Hey coach. Ca vous dérangerait de me déposer à l'aéroport ?

Whitey : J'en serais heureux, fiston.

 

LOS ANGELES, BUREAU DE PEYTON.

Un homme : Hey, Sawyer, tu as un appel sur la ligne 1.

Peyton : Merci.

Peyton décroche le téléphone.

Peyton : Peyton.

Lucas : Salut, c'est moi.

Peyton : J'ai essayé de t'appeler toute la matinée. J'ai regardé les temps forts du match sur Internet. J'aurais aimé être là.

Lucas : Ouais, moi aussi. Alors, qu'est-ce que tu portes ?

Peyton : Luke, je ne peux pas faire ça maintenant. Je suis au boulot.

Lucas : Je dirais un tee-shirt Pink Floyd sur un pull manches longues blanc et peut-être ce jean sexy avec un trou au genou ?

Peyton : Wow, tu es fort !

Lucas : C'est vrai.

Lucas apparaît à la porte et s'arrête derrière Peyton.

Lucas : Très fort.

Peyton : Luke ! Salut !

Peyton saute au cou de Lucas.

Peyton : Je ne peux pas croire que tu sois là !

Lucas : Ouais, comme tu ne pouvais pas venir me voir...

Ils s'embrassent.

Peyton : Salut.

Lucas : Salut. Alors c'est ça, le marketing et la distribution ?

Lucas et Peyton marchent pendant qu'elle distribue le courrier.

Peyton : J'ai peut-être un peu embelli la description de mon job. En gros, je travaille au service courrier.

Lucas : Et bien, c'est Hollywood, non ? Tout est dans la formulation. je parie que tu en connais plus sur la musique que la plupart de ces idiots.

Peyton : Chuuut, tu vas m'apporter des ennuis. Et ce ne sont pas tous des idiots, okay ?

Blake : Pas dans la boîte...Sur mon bureau.

Peyton : C'est vrai. Désolée.

Blake (à Lucas) : Et, toi, bagel à l'oignon, doucement sur le fromage.

Lucas : Tout de suite, Carl.

Blake : C'est Blake !

Lucas : C'est bien de voir qu'ils sont sympas. Non, Sérieusement. Pourquoi tu supportes ça ?

Peyton : Je vais te montrer pourquoi. Tu vois cette fille, là ? Il y a trois mois, elle était au service courrier, et maintenant, elle est cadre junior chez A&R.

Lucas : Mais je parie qu'elle n'a pas produit deux albums avant d'être diplômée.

Peyton : Okay. Tu vas devoir y aller avant de nous faire virer tous les deux.

Lucas : D'accord. Ecoute, j'ai réservé une table pour nous à 20h. C'est trop tard ?

Peyton : Non, en fait c'est trop tôt. On travaille généralement jusqu'à 21h.

Lucas : Okay, donc on dit 21h30.

Peyton : Parfait. Je te rejoindrai au restaurant. Envoie-moi l'adresse par texto, okay ?

Lucas : D'accord.

Ils s'embrassent.

Peyton : Mon Dieu, Luke, c'est tellement bon de te voir. Bye.

 

LOS ANGELES, RESTAURANT.

Peyton : Salut ! Je suis vraiment désolée, je suis très en retard. Je suis restée coincée en passant par le canyon.

Lucas : C'est bon. Je suis content que tu sois là.

Peyton : Mon Dieu, regarde-toi !

Lucas : Quoi ?

Peyton : Non. C'est juste que...Je n'ai vu personne en costume depuis si longtemps, à part un agent ou un avocat. Ou un auteur à succès.

Lucas : Oh, je n'en sais rien. J'ai chaque jour une nouvelle lettre de refus.

Peyton : Luke, ton livre est génial. Ca va arriver. Je le sais.

Plus tard, pendant le dîner.

Peyton : Donc quand les patrons lancent les concerts, on reçoit les billets. Comme lundi, je suis allée voir Ryan Adams au Viper Rooom, et mercredi c'était Tegan et Sara au Roxy et, je ne sais pas, c'est juste que...Ca me scotche, tu vois ? Ce sont des groupes qu'on a écouté en grandissant, et maintenant, j'ai des places au premier rang.

Lucas : C'est génial. On a eu notre lot de bons groupes à Tree Hill, grâce à toi.

Peyton : Seigneur. Quoiqu'il en soit, assez parlé de moi. Tu as gagné un super championnat ! Je veux tout savoir.

Lucas : Et bien, Whitey va arrêter sa carrière de coach et il veut que je reprenne l'équipe. Il pense que ce serait bien pour Nathan et...il pense que je suis prêt.

Peyton : Lucas, c'est incroyable.

Lucas : Je sais...Je vais avoir un salaire, des avantages et un grand bureau.

Peyton : Wow. Ca semble vraiment adulte.

Lucas : J'ai eu la chanson que tu m'as envoyée.

Peyton : Tu sais quoi ? J'ai quelque chose pour toi, aussi. Je t'ai fait une compil de trucs qui ne seront pas sur le marché avant quelques mois.

Lucas : Merci. J'ai quelque chose aussi.

Ils sont interrompus par le portable de Peyton.

Peyton : Oh merde. Je suis désolée, c'est le boulot.

Lucas : Ne réponds pas.

Peyton : Ils vont rappeler. Allô ? Ouais...Tout de suite ? Oui, bien sûr que j'aime mon travail. Okay, tout de suite monsieur. Je suis désolée.

Lucas : Tu ne peux pas au moins rester pour le dessert ?

Peyton : Tu sais quoi ? Et si on prenait le dessert chez moi ?

Lucas : Ou pourquoi pas dans notre chambre au Beverly Hilton ?

Peyton : Lucas, tu n'as pas fait ça !

Lucas : J'en avais envie.

Peyton : D'accord. Ca va être rapide. Je serai là pour 23h. Promis.

Lucas : Okay.

Peyton : Bye.

 

LOS ANGELES, DANS LA CHAMBRE D'HOTEL.

Lucas est seul, il est déjà 00h07. On le voit tourner en rond, regarder la télé et finalement s'endormir avec une boîte à bijoux dans la main. Pendant qu'il dort, la boîte tombe.

Lucas : Hey, quand es-tu rentrée ?

Peyton : Je ne sais pas, il y a environ une heure.

Lucas : Tu sais, tu aurais dû...Tu aurais dû me réveiller.

Peyton : Lucas...Qu'est-ce que c'est ?

Peyton tient la boîte à bijoux.

Peyton : Je n'ai pas pu me résoudre à l'ouvrir, mais...Je me suis seulement assise ici en pensant à l'amour que je ressens pour toi.

Lucas : Je voulais que ce soit une surprise, mais...Peyton, je t'aime et je veux qu'on soit ensemble pour toujours.

Peyton : Luke, attends. Okay.

Lucas : Je sais que c'est un peu précipité, okay ? Mais, je veux dire, hier était un grand jour. Et j'étais assis dans ce bus, et j'ai réalisé que pas un seul des grands jours de ma vie...n'avait d'importance sans toi. Tu es celle que je veux à mes côtés quand mes rêves se réalisent, et tu es celle que je veux à mes côtés si ils ne se réalisent pas. Aussi longtemps que je t'aurai...rien d'autre ne compte.

Peyton : Il y a...Ce n'est pas aussi simple que ça, okay ? Il y a beaucoup de choses dont nous devons parler.

Lucas : Je sais, mais on s'occupera des détails quans on sera rentrés à Tree Hill.

Peyton : Okay, je sais que c'est chez toi, et ça me manque parfois...C'est vrai...Mais pour moi, Tree Hill, ce sont deux mères mortes et un harceleur psychopathe et quelques souvenirs vraiment douloureux. J'ai déménagé à Hollywood pour m'éloigner de ces drames. Alors maintenant, c'est chez moi, et la seule chose qu'il manque c'est toi.

Lucas : Alors je vais déménager ici.

Peyton : Non. Lucas, chéri, Whitey croit en toi, et Nathan a besoin de toi. Et si je te demande de laisser tomber ton rêve, tu vas te réveiller un jour et m'en vouloir...De la même façon que je t'en voudrais si tu me demandais de quitter L.A.

Lucas : Peyton...Tu apportes du café et tu distribues le courrier. Tu faisais plus que ça à Tree Hill.

Peyton : C'est gentil de penser ça, mais je dois me le prouver à moi-même. Tu vois, c'est ça le truc. On a encore tellement à faire de nos vies et on a seulement 19 ans.

Lucas : Et Nathan et Haley étaient bien plus jeunes que ça.

Peyton : Okay. On voit comme ça a été facile !

Lucas : Allez...

Peyton : Dans un an...

Lucas : Peyton...On s'est vus trois fois l'année dernière. On passe des jours sans se parler. On échange quelques mails. On s'est déjà tellement éloignés...Qui sait où nous en seront dans un an ?

Peyton :Lucas, si tu ne peux pas croire que notre amour survivra un an, je ne comprends pas comment on peut parler de l'éternité.

Lucas : Tu dis non...

Peyton : Non ! Je ne dis pas non. Je dis pas maintenant. Je veux t'épouser un jour. Hey, ne fais pas ça. Ne me repousse pas, okay ? Je veux qu'on soit ensemble ! Je t'aime tellement.

Lucas : Pas assez.

Peyton : Okay. Est-ce qu'on pourrait oublier tout ça ? Est-ce qu'on pourrait dire que tu ne t'es pas réveillé ? S'il te plaît.

Lucas : Je ne pense pas.

Peyton : J'ai peur que cette conversation finisse par un...

Lucas : "Au revoir."

Peyton : Lucas, ne fais pas ça. Viens là. Nos rêves vont se réaliser, Lucas...Ma musique et ton roman. ca va arriver. Je le sais.

 

LOS ANGELES, CHAMBRE D'HOTEL LE LENDEMAIN MATIN.

Peyton est endormie, Lucas est prêt à partir. Lucas embrasse Peyton sur le front et laisse le cd qu'elle lui a offert sur l'oreiller.

Lucas : Au revoir, Peyton.

Il quitte la chambre, la porte claque.

Peyton : Lucas ?

Elle regarde autour d'elle et trouve le cd.

 

AEROPORT DE LOS ANGELES.

Hôtesse : Faites un bon voyage jusqu'à Hartford.

Lucas : Excusez-moi de vous déranger, mais je dois repartir un peu plus tôt que ce que je pensais.

Hôtesse : Je vais voir ce qu'on peut faire.

Lucas : Merci.

Son portable sonne.

Lucas : Excusez-moi un instant. Allô ?

Lindsay : Bonjour. Etes-vous Lucas Scott ?

Lucas : Oui. Qui est-ce ?

Lindsay : Mon nom est Lindsay Strauss. Je suis une jeune éditrice chez Putnam & Pratt. J'ai lu votre roman.

Lucas : C'est gentil d'appeler. Les autres envoient leurs lettres de refus en courrier prioritaire.

Lindsay : En fait, je l'ai adoré. Et je l'ai fait lire à mon patron, qui l'a adoré aussi. Allo ?

Lucas : Je suis toujours là.

Lindsay : Ce que je dis, c'est que nous voulons publier votre livre, lucas. dans combien de temps pouvez vous être à New-York ?

Lucas : Je vais m'arranger. Ouais. D'accord. J'ai aussi hâte de vous voir. Au revoir. (A l'hôtesse) Il faut que j'aille à New-York. Ils vont publier mon roman.

L'hôtesse : Félicitations. Ce doit être un rêve qui se réalise. Et voilà.

 

BUREAU DE PEYTON.

Peyton distribue le courrier en pleurant.

Blake : J'ai besoin que tu ailles me chercher un café.

Peyton : Okay. Une minute.

Blake : Je n'ai pas une minute. Hey !

Peyton : J'ai dit que j'avais besoin d'une minute !

 

DANS UN BAR A NEW YORK.

Lucas est avec le patron de la maison d'édition et Lindsay.

Le directeur : Comprenez-moi bien. L'écriture est bien, mais je ne vais pas vous mentir. Quand j'ai lu que votre père était condamné pour meurtre...C'est exactement le genre d'accroche que l'on veut sur le marché aujourd'hui.

Lindsay : Je crois que notre nouveau talent littéraire a besoin d'un verre.

Le directeur : Quand vous aurez terminé, nous parlerons du changement de titre.

Lucas : Qu'est ce qui ne va pas avec le titre ?

Lindsay : Ils disent ça pour chaque livre. J'aime le titre. "Meutre de corbeaux, conversation de hiboux."

Lucas : Vous semblez un peu jeune pour être éditrice.

Lindsay : Et vous, vous semblez un peu jeune pour que votre livre soit publié.

Lucas : Touché...

Lindsay : En vérité...votre roman est mon premier. J'ai été diplômée l'année dernière. Mon père dirige la compagnie, mais je dois faire mes preuves comme tout le monde...Peut-être même plus.

Lucas : Je sais ce que c'est.

Lindsay : Lucas, votre père ne m'interesse pas. J'ai lu beaucoup de manuscrits, mais le vôtre est en fait le seul qui m'ait parlé. Bien sur, il y a des maladresses, mais votrre écriture est vraie, elle a une âme.

Lucas : Des maladresses ?

Lindsay : Ecoutez, je promets, en tant que votre éditrice, que je serai toujours fidèle à votre idée, mais il y a un peu de travail. Ca va prendre six mois avant qu'il soit prêt à être publié...Peut-être un peu plus.

Lucas : Si longtemps ?

Lindsay : Oui. On parle d'heures tardives, de longues nuits, de disputes passionnées. On aura probablement l'impression d'être mariés. Je plaisantais.

Lucas : J'ai eu une longue journée, c'est tout.

Lindsay : Alors vous feriez mieux d'aller vous reposer, parce que nous commençons lundi.

Lucas : Hey, Lindsay, attendez. Je voulais juste vous remercier de...Changer ma vie.

Lindsay : Tout le mérite vous en revient, Lucas. Mais je peux vous poser une question ?

Lucas : Ouais.

Lindsay : Les Lucas et Peyton du roman...

Lucas : Non.

Lindsay : Je suis désolée. Je les soutenais. A lundi.

La serveuse : Excusez-moi, Monsieur Scott. Quelqu'un veut vous voir. Elle dit de vous dire qu'elle est de Tree Hill.

Brooke : Ca alors, Lucas Scott.

Lucas : Tu as eu mon message.

Brooke : Tu croyais que j'allais laisser passer une chance de passer la soirée en ville avec le futur meilleur auteur à succès ?

Lucas : Mon Dieu, ça fait du bien de te voir, Brooke.

Brooke : Ouais.

 

NEW YORK, CHEZ BROOKE.

Brooke : Donc ma mère a déménagé de L.A pour me rejoindre ici, parce que mon père voyage beaucoup trop. Je pense qu'ils devraient appeler ça par son vrai nom : une séparation à l'essai. Je n'arrive pas à croire que ton livre va être publié. Tu vas être une vraie rock star !

Lucas : Allez, c'est toi qui a une grande ligne de vêtements.

Brooke : C'est vrai. Mais ma mère pense qu'on peut faire mieux que ça aussi. Regarde ça. Ce sont ses plans pour emener Clothes Over Bro's au prochain niveau. Nous avons de la couture haut de gamme, une compagnie de cosmétiques, et mon propre magazine.

Lucas : B.Davis ? Hey, attend, tu pourrais écrire la première bonne critique sur mon livre.

Brooke : Tu sais, parfois s'agrandir semble être une bonne idée, et...parfois je ne sais pas. Je n'ai jamais passé autant de temps avec ma mère depuis ma naissance et j'ai peur que si je la laisse s'investir, Clothes Over Bro's ne soit plus à moi, tu comprends ?

Lucas : Ouais. Je vois ce que tu veux dire. Il y a cette éditrice...Lindsay. Elle veut faire plein de changements dans mon roman.

Brooke : On a de très gros soucis. On devrait faire la fête, pas se plaindre ! Où est Peyton ? Elle doit être super heureuse pour toi.

Lucas : On a rompu.

Brooke : Arrête. Oh, Luke, je suis désolée. Qu'est ce qu'il s'est passé ?

Lucas : Je suis allé à L.A, je lui ai demandé de m'épouser, et elle a dit non.

Brooke : Tu es stupide ? Tu...tu as déboulé à L.A, et tu as voulu te la jouer Naley avec elle ? Est-ce que...Est-ce que tu avais acheté une...

Lucas se lève et lui ouvre la boîte à bijoux.

Brooke : ...bague. Oh.

Lucas : Elle ne l'a même pas vue.

Brooke : Comment peux-tu faire ta demande à quelqu'un sans qu'elle voie la bague ?

Lucas se met à genoux.

Lucas : Eh bien je me suis mis à genoux, et j'ai dit "Je veux que nous soyons ensemble à jamais."

Victoria entre dans la maison, voit Lucas qui fait une demande en mariage à sa fille, elle est choquée et lâche ses sacs.

Brooke : Ne t'en fais pas. Tu as fait ce qu'il fallait.

 

NEW YORK, DANS UN BAR.

Brooke (en riant) : Est-ce que tu as vu son regard ? On aurait dit qu'on avait vomi sur ses Jimmy Choos !

Lucas : Je suis très content que ça te fasse rire.

Brooke : Oh, allez, Luke. Toi et Peyton arriverez à arranger ça.

Lucas : Je ne pense pas, Brooke. Pas cette fois.

Brooke : On dirait que tu lui as lancé un ultimatum, et, crois-moi, il n'y a pas de meilleure façon de faire peur à une fille.

Lucas : Okay. Combien de fois as-tu parlé à Peyton depuis que tu as quitté L.A ?

Brooke : Ce n'est pas juste. Nous sommes toutes les deux très occupées.

Lucas : Et aujourd'hui, elle a rompu avec son petit ami. Est-ce qu'elle t'a téléphoné ? Les choses ont changé.

Brooke : Je crois que tu dis ça parce que tu es blessé. Et je le comprends, mais je sais que tu ne le penses pas. Tu sais quoi ? Je pense qu'il faut qu'on se saoûle. Et qu'on le fasse vraiment, vraiment bien. D'abord, montre-moi encore la bague. Je vais te donner l'avis d'une styliste.

Lucas lui donne la boîte.

Brooke : Elle est vraiment belle.

Une serveuse voit Brooke avec la bague.

La serveuse : Félicitations ! Champagne aux frais de la maison ! Nous avons des fiançailles !

Brooke : Non ! (Elle se résigne.) Champagne aux frais de la maison.

Elle enfile la bague, et les deux rient.

 

NEW YORK, CENTRAL PARK.

Brooke et Lucas se promènent et passent devant une calèche.

Brooke : Qui aurait pu penser que la farce de la bague nous ferait boire gratuitement dans toute la ville ?

Lucas : Je sais.

Le cocher : Je vous emmène faire un tour ?

Lucas : Pourquoi pas ? C'est la soirée de nos fiançailles.

Le cocher : Dans ce cas, la promenade est gratuite.

Brooke : Une bague en diamant, c'est de l'or !

Ils sont maintenant dans la calèche.

Le cocher : Alors, qu'est ce que vous avez prévu pour votre vie ensemble ?

Brooke : On va être un super couple. Il sera un romancier célèbre, et je vais avoir une ligne de vêtements fabuleuse.

Lucas : Mais on aura encore du temps pour former une grande famille.

Brooke : Deux garçons et une fille.

Lucas : Et j'entraînerai la ligue des jeunes.

Brooke : Oohh et je leur ferai des biscuits ! Ou j'en achèterai.

Lucas : Puis nous passerons l'été dans notre maison sur la plage.

Brooke : Et l'hiver dans le Sud de la France.

Lucas : Peu importe où on vivra, aussi longtemps que nous serons ensemble.

Le cocher : C'est la clé. Le succès est merveilleux, mais trouver quelqu'un à aimer, et qu'il vous aime en retour...Tout tourne autour de l'amour.

 

NEW YORK, CHAMBRE DE LUCAS.

Brooke et Lucas entrent dans la chambre, Lucas est saoûl.

Brooke : Très bien, ivrogne. Assieds-toi sur le lit. Allez. Voilà.

Elle l'aide à s'asseoir.

Brooke : Très bien.

Lucas : Le lit tangue.

Brooke : Ca va aller. Je vais te mettre en pyjama, puis je prendrai un taxi pour rentrer chez moi, et tu pourras dormir. Viens là.

Lucas : Ou tu pourrais rester.

Lucas attrappe son bras et l'embrasse.

Brooke : Okay. Je crois que c'est la deuxième chose la plus stupide que tu aies fait en 24h. Luke, on est plus au lycée. Et j'aime Peyton. Et même si tu ne veux pas l'admettre maintenant, tu l'aimes aussi. Okay ?

Lucas : Je me sans...perdu, Brooke. Je ne sais pas comment faire sans elle.

Brooke : Okay. Tu te souviens quand j'ai lancé Clothes Over Bro's ? C'était après notre rupture, et j'essayais de soigner mon coeur brisé en me concentrant sur mon travail. Et tu as besoin de faire la même chose maintenant. Tu dois sortir de là et devenir la meilleure personne et le meilleur écrivain que tu puisses être. Et puis tu iras voir Peyton. Et si elle revient vers toi, tu sauras que c'était censé arriver.

Brooke retire la bague et la pose dans la main de Lucas.

Brooke : Je vais y aller, et on ne se reverra probablement pas pendant un moment. Lucas Scott changera le monde, un jour, et il ne s'en rend même pas compte. (Elle l'embrasse sur le front.) Au revoir, Luke.

 

NEW YORK, CHEZ BROOKE.

Victoria : Je t'ai appelée tout la nuit. Peut-être que le mariage des ados est en vogue à Hicksville, en Caroline du Nord. Mais je te jure que si tu épouses ce garçon, j'aurai très rapidement les papiers d'annulation...

Brooke : Relax, maman. C'était juste une blague.

Victoria : Dieu merci. Tu as beaucoup trop à perdre, Brooke.

Brooke : Et Lucas Scott est le seul pour qui j'aurais pu tout perdre...

Victoria : Tu devrais te concentrer sur l'entreprise...Pas sur des garçons avec des bagues.

Brooke : Mais l'amour, maman ? N'est-ce pas la clé ?

Victoria : Au cas où tu l'aies oublié, le nom de ta ligne veut quand même dire "Les Copines d'abord".

Brooke : C'est vrai. Okay, je suis partante. La ligne haut de gamme, le magazine...Je suis prête à passer à l'étape supérieure.

Victoria : Je suis si heureuse de t'entendre dire ça. Et je te le promets, ma chérie, nous aurons tout ce que nous avons toujours voulu. Et d'ailleurs, appelle moi Victoria. Ce "maman" me fait paraître bien trop vieille.

 

CHEZ NATHAN ET HALEY.

Ils jouent avec Jamie.

Nathan : Dis le encore, mon pote. Qu'est-ce que c'est, hein ? Un ballon. Ballon.

Haley : Tu vois ? Je te l'avais dit...Ce gamin va être une rockstar...Et une rockstar très bien élevée, d'accord ? Hey, Jamie. Guitare. Guitare.

Jamie : Ballon.

Haley : Oh, c'est pas juste ! "Ballon" est bien plus facile à dire que "Guitare".

Nathan : Haley, merci de me soutenir...De m'aider à retrouver mon rêve. Je t'aime tant.

Haley : Je t'aime aussi. Je suis très fière de toi.

Nathan : On va y arriver. Et rien ne nous arrêtera maintenant, hein, mon pote ? N'est-ce pas ? N'est-ce pas, Jamie ?

Haley : C'est vrai.

Nathan : Rien, mon pote.

Haley : Tout le monde saute sur papa !

Nathan : Allez !

 

BUREAU DE LINDSAY.

Lindsay : Bonjour. Entrez. Qu'est-ce que c'est ?

Lucas : C'est un bambou. C'est censé porter chance.

Lindsay : Merci, Lucas, je l'adore. Vous savez, j'ai vraiment hâte qu'on travaille ensemble.

Lucas : Moi aussi.

Lindsay : Asseyez-vous, d'accord ? Je reviens.

Elle sort de la pièce. Lucas sort la boîte à bijoux de sa poche et regarde la bague.

 

FIN DU FLASHBACK, RETOUR AU PRESENT.

 

CHAMBRE DE LUCAS.

Lucas referme la même boîte et la range dans son tiroir. Lindsay entre.

Lindsay : Tu t'es à nouveau replongé dans le passé ?

Lucas : Ouais, je crois.

Lindsay : Peut-être que tu devrais écrire ça. ca pourrait nous rapporter un peu d'argent.

Lucas : En fait...Je pensais aller me balader.

 

CHEZ NATHAN ET HALEY.

Haley range des coupes de basket dans la vitrine.

Nathan : Qu'est-ce que tu fais ?

Haley : Oh, je pensais seulement qu'il était temps de sortir tout ça du placard de Jamie. Il est fier de son père. Et moi aussi.

Nathan (en regardant un des trophées) : C'est le premier championnat des cobras.

Haley : Ouais. Tu avais été génial dans ce match. Tu ne devrais pas avoir honte de tes exploits.

Nathan : La seule chose dont j'ai honte, c'est de la personne que j'ai été ces derniers mois. Tout va changer. Hey...Je sais que notre couple n'est plus ce qu'il était. Nous allons y arriver. je le sais.

Ils s'embrassent.

 

CHEZ BROOKE ET PEYTON.

Brooke : Quelle surprise. Quoi de neuf ?

Lucas : Pas grand chose. Peyton est par là ?

Brooke : Non. Je pense qu'elle est au studio aujourd'hui. Ca va ?

Lucas : Ouais. Tu te souviens de cette soirée à New York ? Quand j'ai appris que mon roman allait être publié ?

Brooke : Bien sur. C'est le soir où j'ai décidé de me lancer dans les affaires avec Victoria.

Lucas : Tu t'es déjà demandé si nous avions fait les bons choix ?

Brooke : Parfois. Mais j'ai toutes ces choses merveilleuses dans ma vie...Des choses que je n'aurais pas eues autrement.

Lucas : Tu as raison. Je veux dire, moi aussi. Je ne sais pas.

Brooke : Tu veux que je dise à Peyton que tu es passé ?

Lucas : Non, c'est bon. A plus tard, Brooke.

Brooke : Bye. Luke.

Lucas : Ouais ?

Brooke : Tu l'aimes toujours, n'est-ce pas ? Peyton.

Lucas : Je dois aller retrouver Lindsay.

Brooke : D'accord.

Lucas referme la porte.

Brooke : Ca va devenir interessant.

LUCAS’ BEDROOM


Lucas is at his desk, Lindsay walks in


LINDSAY : Hey... How's the writing going?
LUCAS : Slow, sluggish, and plodding.
Mostly just messing around with my online thesaurus.
LINDSAY : Apparently.
I was doing some organizing, and look what I found.
(Lindsay shows a picture of Nathan basketball team with Lucas and Whitey as their coach)
LUCAS : That was a long time ago.
LINDSAY : You know what I love about it? That smile on your face.
I don't think I've ever seen you look so happy.
Makes me wonder if maybe you were happier then.
Before the book was published. Before you moved back home.
 Before us.
LUCAS :  Lindsey...
...you make me so happy.
LINDSAY :  Really? You wouldn't change anything?
LUCAS : Not a thing.
(Lucas and Lindsay kiss, than Lucas looks at the picture....)


FLASHBACK 3 YEARS AGO


INTERIOR GYM


WHITEY : Tomorrow night, you play for the Division II title. However, in my opinion, you can go up against any college squad in the nation.
Now, for those of you who have won a championship, I don't have to remind you how good it makes you feel.
The rest of you will just have to trust me.
Now, I want you to go home and hit the sheets... preferably alone.
LUCAS : Coach.
WHITEY : Go home, Luke.
LUCAS : Actually, I was thinking I was gonna watch a little bit more tape.
WHITEY : Lucas, you've been a great assistant coach this year and someday you're gonna take over the team, but for now, you take orders from me.
Go home and go to bed.
LUCAS : All right.
WHITEY : And no late-night cyber chats with long-distance blondie.
LUCAS : All right.


EXTERIOR GYM


Nathan’s coming outside of the gym to see Haley, who’s holding the one year old Jamie.


NATHAN : There's my little track star.
HALEY :  Oh, sweetie, he is...
JAMIE : - Ball.
NATHAN : Did you hear that? He just said "ball."
I swear he just said "ball."
He said "ball," man.
(Lucas joins them)
LUCAS :  He's definitely your son! And he's a lucky kid.
You look more and more like me every day.
HALEY : Say it again. Say it again. "Ball." "Ball."


NATHAN AND HALEY’S LIVING ROOM


Haley’s playing with Jamie and Lucas joins them


LUCAS : Hey
HALEY : Hi
HALEY : What time is it?
LUCAS :  Almost 4:30.  I couldn't sleep either.
HALEY : Yeah, neither could he.
You just excited about seeing Peyton or the game or what?
LUCAS : Actually, Peyton's not coming. She couldn't get away from work.
HALEY : I'm sorry, Luke. I guess that's life in the music business.
LUCAS : I guess.
Do you ever miss it?
HALEY : Sometimes. Especially when I see you chasing your dreams of being a writer.
But, I'll get back to chasing my dreams someday.
LUCAS : All I have to show for my writing career is a stack of rejection letters.
Besides, when I see the three of you together...
I just want what you guys have.
HALEY : You know we could not have done this last year without you living here and helping. Between school and basketball and Jamie...
I know it's hard to be away from Peyton.
LUCAS : We all made sacrifices.
I mean, for the first time in your academic career, you're getting B's.
HALEY : It was B-plus, okay?
HALEY : - Hey.
LUCAS :  Yeah?
HALEY : You're a part of this family, and you always will be.
LUCAS :  Thanks. Night, little man.
JAMIE : Ball.
HALEY : Yes. I will get your ball.


INTERIOR GYM


Nathan’s playing, Lucas arrives


LUCAS : Little early, aren't you?
NATHAN : Maybe after tonight people will look at me as a champion again, not a point-shaver.
LUCAS : We're gonna win this one, little brother.
NATHAN : Oh, yeah.


Same place, during the basketball game


SPORT’S ANNOUNCER (voiceover) : This is the ultimate Cinderella story. For years the Cobras have been perennial doormats, but this season, under the leadership of Nathan Scott, their fortunes have changed.


LUCAS  (yelling et the players): Attack the gap! Attack the gap!
Get back on "D"! Come on!
Look high-low! Look high-low!


SPORT’S ANNOUNCER (voiceover) : After a game that's seen 17 lead changes, we're all tied up with less than a minute to go in the fourth. Scott's been carrying this team, but does he have enough left in his tank?


(Time out)
LUCAS : Ok... Listen up...
(Lucas stops as Whitey join them)
LUCAS : Sorry, coach. What's the game plan?
WHITEY : You tell me. You know, I told you someday that you'd be taking over.
Well, this is it. You're ready.
Go on. Bring us home.
(Whitey leaves the gym)


SPORT’S ANNOUNCER (voiceover) : It appears Whitey Durham is headed to the locker room I guess that leaves the Cobras under the leadership of assistant coach Lucas Scott, who used to play for Durham once upon a time.


LUCAS : Okay. Heads up.
We're gonna go man-to-man, full-court press.
I want you to force the ball sidelines. Anticipate this pass over the top.
When we get the ball back, they're gonna double-team, so I want you to stagger screens here and here.
Nathan, ball's in your hands.
NATHAN : Whatever you say... coach.
LUCAS : All right. Let's win this. On three.
 One, two, three.
ALL THE TEAM :  Cobras!
LUCAS : Hey, Nate! Maybe you want to consider the fadeaway.
NATHAN (smiling) : Fadeaway's weak, man.
LUCAS (yelling at the players) : All right, match up by the 12! Switch off screens!
(Few seconds left, the Cobras keep the ball and Nathan makes the winning shot)
HALEY (yelling) : they won
LUCAS : Whoo
(Confettis start to fall...)


FLASHBACK TO WHEN THE RAVENS WON THE STATE CHAMPIONSHIP (EPISODE 409)


LUCAS :  It's you.
PEYTON :  What?
LUCAS : When all my dreams come true, the one I want next to me...
It's you. It's you, Peyton.


COME BACK TO INTERIOR GYM


(Lucas is watching Nathan, Haley and Jamie celebrating)


BOYS LOCKER ROOM


WHITEY : Good job, son. You ran that final play just like I would have.
LUCAS : Maybe so, but you sure do know how to kick a guy out of the nest.
WHITEY : Lucas, you were always a great player, but you're an even better coach.
There's nothing more I can teach you, which is why this is my final game.
LUCAS : Coach.
WHITEY : I've already talked to the dean and the A.D. about it.
They've never had a student coach before, but, then again, they've never had a championship before, either. They both agreed that you're ready.
LUCAS : I don't know what to say.
WHITEY : Just promise me you'll always remember there are more important things in life than basketball.
LUCAS : So, what about you? I mean, what are you gonna do now?
WHITEY : I don't know. Now that I'm retired, probably go to basketball games and yell at the coach.


JOURNALIST : I would agree with that as well, but, after a season like that, the D-I Scouts have got to take notice.
NATHAN : Right now, I'm just happy with playing the game. If there's one thing this year's taught me
it's that the most important thing is my family.
LUCAS : Hey, Nate. The bus is leaving.
NATHAN : Okay. Hey, thanks for your time.
(Lucas and Nathan leave the room)
LUCAS :  So, how'd it go?
NATHAN :  That was the first time in a year  I didn't get asked about point-shaving.
LUCAS :  All right.


EXTERIOR GYM


HALEY : Hi, sweetie.
NATHAN : Hey, you ready?
HALEY : You should ride with the team. We just wanted to say goodbye.
NATHAN : Get some sleep, kiddo. See you at home.
LUCAS :  See you, Hales.
HALEY :  See you.
RANDOM GUY : Hey, Scott. You got a cute kid. Wonder if he'll grow up to be a cheater like his old man. Just think-- you could teach him to shave and shave points.
(Nathan start to fight with the guy)
NATHAN : Why don't I shave your face on the pavement?
(Lucas stops him)
LUCAS : Hey! Come on, Nate. Come on. Nate! Get on the bus.
Get on the bus!


INSIDE THE BUS


(Lucas receives a text message “Hey Luke, play this song when you win the championship. Peyton”.
The song is Heartbeats from José Gonzales which was played during their kiss in episode 409)


WHITEY : That was a hell of a move tonight.
NATHAN : Soon as the ball left my hands, I knew it was going in.
WHITEY : I'm talking about after the game.
Look, I didn't put off my pension so you can beat up any jackass that heckles you.
NATHAN : I know. I'm sorry.
WHITEY : You've worked hard this season. A lot of eyes are on you. But you've got to be careful.
If you're not, that temper of yours will be all you have left.
NATHAN : I just don't know if people are ever gonna forget the mistakes I've made.
WHITEY : The important thing is for you to get past them.
This is not gonna go away just by playing better. You've got to live better.
NATHAN : I know. You're right. I get it, coach.
WHITEY : Nathan, I just don't want you to look back down the road in a couple of years and wonder what might have been.
We all know where that path can lead a man.
NATHAN : Dan.
WHITEY : For the record, that last shot was a hell of a move.
(Whitey moves seats to talk to Lucas)
LUCAS :  Hey, coach.
WHITEY :  Hey.
LUCAS : So, 37 years of coaching...  where does this night rank?
WHITEY : This would be number three.
Number two was your high-school championship.
LUCAS : And what was the first?
WHITEY : The first was the night Camilla agreed to join a scrawny kid just embarking on a 37-year coaching career.
(Lucas is watching at Peyton’s picture on his cell phone)
LUCAS : There's more important things in life than basketball.
WHITEY : That's right.
LUCAS : Hey, coach. You wouldn't mind dropping me by the airport, would you?
WHITEY : Be happy to, son.


LOS ANGELES, PEYTON’S OFFICE


GUY : Hey, Sawyer, you got a call on line 1.
PEYTON : Thanks.
(Peyton, picking up the phone)
PEYTON :  This is Peyton.
LUCAS :  Hey. It's me.
PEYTON :  I've been trying to call you all morning. I watched the game highlights online.
 I wish I could have been there.
LUCAS :  Yeah, me too. So, what are you wearing?
PEYTON : Luke, I can't do that right now. I'm at work.
LUCAS : I'm thinking a Pink Floyd tee over the long-sleeve white shirt and maybe those sexy jeans with the hole in the knee?
PEYTON : Wow. You are good!
LUCAS : Yes, I am.
(Lucas appears on the door step behind Peyton)
LUCAS : Really  good.
PEYTON : Luke! Hi!
(Peyton jumps in Lucas’ arms
PEYTON : I can't believe you're here!
LUCAS : Yeah, since you couldn't come see me...
(They kiss)
PEYTON :  Hi.
LUCAS :  Hi.
So, this is marketing and distribution?


Lucas and Peyton are walking in her office while she is delivering mails.


PEYTON : So, I might have pimped up my job description just a little.
Basically, I work in the mail room.
LUCAS : Well that's Hollywood, right? It's always about the spin.
I'll bet you know more about music than most of these tools.
PEYTON : Shh, you're gonna get me in trouble. And they are not all tools, okay?
BLAKE :  Not in the box...on my desk.
PEYTON :  Right. I'm sorry.
BLAKE (to Lucas) : And, you, onion bagel, light on the cream cheese.
LUCAS :  Right away, Carl.
BLAKE : It's Blake!
LUCAS : Well, it's good to see they're nice.
No. Seriously. Why do you put up with this?
PEYTON : I will show you why. See that girl right there?
Three months ago she was in the mail room, and now she's a junior A&R exec.
LUCAS : But I bet she didn't produce two albums before she graduated high school.
PEYTON : Okay. You're gonna have to go before you get us both fired.
LUCAS : All right. Look, I got dinner reservations for us at 8:00.
LUCAS :  Is that too late?
PEYTON :  No, it's actually kind of early. We usually go till at least 9:00.
LUCAS :  All right. Then it's 9:30.
PEYTON : Perfect. I'll meet you at the restaurant. Just text me the address, okay?
LUCAS : All right.
(They kiss)
PEYTON : God, Luke, it is so good to see you.
Bye.


INSIDE THE RESTAURANT, IN LA


PEYTON : Hi! I am so sorry. I'm so late.
I got stuck going over the canyon.
LUCAS : It's okay. I'm just glad you're here.
PEYTON :  God, look at you!
LUCAS : What?
PEYTON : No. I just... I haven't seen a suit on anybody in so long, unless they're an agent or a lawyer
or a successful novelist.
LUCAS : Oh, I don't know about that.
I get a new rejection letter every day.
PEYTON : Luke, your book is good.
It's gonna happen. I know it.


Later during the diner


PEYTON : So when the executives blow off the shows, we get the tickets.
Like monday, I went and saw Ryan Adams at the Viper Room, and then wednesday was
Tegan and Sara at the Roxy,
and, I don't know, I just... it blows my mind, you know?
These are bands we grew up listening to, and now I've got a front-row seat.
LUCAS : That's great. We've had our fair share of bands in Tree Hill, thanks to you.
PEYTON : God. Anyway, enough about me. You won a freaking championship!
I want to hear everything.
LUCAS : Well, Whitey's gonna step down as head coach, and he wants me to
take over the team.
He thinks it'll be good for Nathan and...  he thinks I'm ready.
PEYTON :  Luke, that's incredible.
LUCAS : I know... I get salary, benefits, and a big office.
PEYTON : Wow. That sounds very... adult.
LUCAS : I got that song you sent.
PEYTON : You know what? I have something else for you, too.
I made you a mix of a bunch of stuff that doesn't street for a couple months.
LUCAS : Thank you.
I got you something, too.
(they are interrupted by Peyton’s cell phone)
PEYTON : Oh, crap. I'm sorry. It's work.
LUCAS :  Don't answer.
PEYTON : They're just gonna keep calling back. Hello.
Yeah-- right now?
Yeah, of course I like my job.
Okay. Right away, sir.
I'm sorry.
LUCAS : Can't you at least stay for dessert?
PEYTON : Tell you what... how about we have dessert back at my place?
LUCAS : Or how about at our room at the Beverly Hilton?
PEYTON : Luke, you did not have to do that.
LUCAS : I wanted to.
PEYTON : All right. This is gonna be quick.
I'll be there by 11:00. I promise.
LUCAS : All right.
PEYTON : Bye.


INSIDE THE HOTEL ROOM IN LA


Lucas is alone, it’s already 12:07. We see him walking around, watching TV and finally falling asleep with a jewel case in his hand. While sleeping, he drops down the little box.


LUCAS : Hey. When did you get here?
PEYTON : I don't know. Like an hour ago.
LUCAS : You know, you could have... could have woke me up.
PEYTON : Luke. What is this?
(Peyton is holding the jewel case)
I couldn't bring myself to open it, but I...
I've just been sitting here thinking about how much I love you.
LUCAS :  Well, wanted it to be a surprise, but...
Peyton, I love you, and I want us to be together forever.
PEYTON : Luke, wait. Okay.
LUCAS : I know it's a bit sudden, okay?
But, I mean, yesterday was a great day. And I'm sitting on the bus, and I realized none of my
great days of my life... matter without you.
You're the one I want next to me when my dreams come true, and you're the one I want
next to me if they don't.
As long as I have you... nothing else matters.
PEYTON : There's... it's just not as simple as all that, okay?
There's a lot we have to talk about.
LUCAS : I know, but we'll figure out the details when we get back to Tree Hill.
PEYTON : Okay, I know that's home for you, and I miss it sometimes... I do... but for me, Tree Hill is two dead moms and a psycho stalker and some really painful memories.
I actually had to move out to Hollywood to get away from all the drama.
So right now, this is my home, and the only thing that's missing is you.
LUCAS : Then I'll move here.
PEYTON : No. Luke, honey, Whitey believes in you, and Nathan needs you.
And if I ask you to walk away from your dream, you're gonna wake up one day and resent me for it...
The same way I would feel if you asked me to leave L.A.
LUCAS : Peyton... you get people coffee and you deliver mail.
You were doing more than that in Tree Hill.
PEYTON : I love you for believing that, but I have to prove that to myself. You see, that's the thing.
 We both have so much we want to do with our lives, and we're only 19.
LUCAS : And Nathan and Haley were a lot young than that.
PEYTON : Okay. Well, we see how easy that's been.
LUCAS : Come on.
PEYTON :  In another year...
LUCAS : Peyton... we've seen each other three times in the last year. We go days without talking. We trade few e-mails. We've already grown so far apart.
Who knows where we'll be a year from now?
PEYTON : Luke, if you can't trust that our love can make it one year, I  don't understand how we can be talking about forever right now.
LUCAS : You're saying no.
PEYTON :  No! I am not saying no. I'm saying not now. I want to marry you someday.
Hey, don't do that. Don't pull away from me, okay?
I want us to be together! I love you so much.
LUCAS : Just not enough.
PEYTON : Okay. Can we take this back? Can we just pretend like you never woke up? Please!
LUCAS : I don't think we can.
PEYTON : I'm afraid that this conversation is gonna end with...
LUCAS : "Goodbye."
PEYTON :  Luke, don't. Come here.
Our dreams are gonna come true, Lucas... my music and your novel.
It's gonna happen. I know it.


INSIDE THE HOTEL ROOM, THE MORNING AFTER


Peyton’s asleep, Lucas is ready to leave


(Lucas kiss Peyton on her forehead and left the CD she offered him on the pillow)
LUCAS : Goodbye, Peyton.
(He leaves the room)
(The door slams)
PEYTON : Luke?
(She looks around the room and finds the CD)


LOS ANGELES AIRPORT


CREW : Have a great flight to Hartford.
LUCAS : I'm sorry to bother you, but I have to get back a little sooner than expected.
CREW : See what we can do.
LUCAS : Thanks.
(His cell phone rings)
Excuse me one second.
Hello.
LINDSAY : Hi. Is this Lucas Scott?
LUCAS : Yeah. Who's this?
LINDSAY : My name's Lindsey Strauss. I'm a junior editor at Putnam and Pratt. I read your novel. It's nice of you to call.
LUCAS : Everyone else sends their rejection letters first-class.
LINDSAY : Actually, I loved it. And I passed it on to my boss, and he feels the same way.
Hello?
LUCAS : No, I'm still here.
LINDSAY : What I'm saying is, we want to publish your book, Lucas. How soon can you be in New York?
LUCAS : I'll figure it out.
Yeah. Okay. I'm looking forward to seeing you, too. Bye.
LUCAS (talking to the crew):  I need to go to New York. They're publishing my novel.
CREW : Congratulations. Must be a dream come true.
You're all set.


PEYTON’S OFFICE


Peyton’s delivering mail while crying


BLAKE : I need you to go on a coffee run.
PEYTON : Okay. In a minute.
BLAKE : I don't have a minute.
 Hey.
PEYTON :  I said I need a minute!


BAR IN NEW YORK


Lucas is with the leader of the publishing company and Lindsay.


LEADER : Don't get me wrong-- the writing's good, but I'm not gonna lie to you.
When I found out your father was a convicted murderer...that's exactly the kind of hook we need in today's market.
LINDSAY : I think our newest literary talent needs a drink.
LEADER : When you're done, let's talk about changing that title.
LUCAS : What's wrong with the title?
LINDSAY : They say that about every book. I love the title. "Murder of crows, parliament of owls."
LUCAS : You seem a little young to be an editor.
LINDSAY : Well, you seem kind of young to have a book being published.
LUCAS : Fair enough.
LINDSAY : The truth is... your novel's my first. I graduated last year. My dad runs the company, but I need to prove myself like everyone else... maybe more.
LUCAS : I know how that is.
LINDSAY : Luke, I don't care who your father is. I read a lot of manuscripts, but yours was the first one that actually spoke to me. I mean, yeah, there's some rough parts, but your writing has truth, soul.
LUCAS : Rough parts?
LINDSAY : Look, I promise, as your editor, I'll always be faithful to your voice, but there's some work to do. It'll take six months before it's ready for publication... maybe a little longer.
LUCAS : That long?
LINDSAY : Yeah. We're talking late hours, long nights, heated arguments. It'll probably feel like we're married.
That was a joke.
LUCAS : It's just been a long day, that's all.
LINDSAY : Then you better get some rest, 'cause we start on monday.
LUCAS : Hey, Lindsey, wait. I just wanted to say thank you for... changing my life.
LINDSAY : That was all you, Lucas.
But can I ask you something?
LUCAS : Yeah.
LINDSAY : The Luke and Peyton in the novel...
LUCAS : No.
LINDSAY : I'm sorry. I was rooting for them. See you monday.


WAITRESS : Excuse me, Mr. Scott. There's someone here to see you.
She said to tell you she's from Tree Hill.


BROOKE : Well, well. Lucas Scott.
LUCAS : You got my message.
BROOKE : You think I was gonna miss a chance to spend a night on the town with a soon-to-be-best-
selling author?
LUCAS : God, it is good to see you, Brooke.
BROOKE : Yeah.


INTERIOR BROOKE’S HOUSE IN NEW YORK


BROOKE : So then my mom moved up here with me from L.A., 'cause my dad travels so much.
I think they should just man up and call it what it is... trial separation.
I can't believe your book's gonna be published. You're gonna be such a rock star.
LUCAS : Come on. You're the one with the big clothing line.
BROOKE : True. But my mom thinks we can do better with that, too. Check this out.
It's her plans to take Clothes Over Bro's to the next level.
We have high-end couture, a cosmetic company, and my own magazine.
LUCAS : B. Davis?
Hey, wait. You could give my book its first good review.
BROOKE : You know, sometimes expanding seems like a good idea, and...
sometimes I don't know. It's the most time I've spent with my mom since the maternity ward, but I'm scared if I let her in, Clothes Over Bro's isn't gonna be mine anymore, you know?
LUCAS : Yeah. I know what you mean.
There's this editor girl... Lindsey. She just wants to make all these changes to my novel.
BROOKE : Pretty high-class problems we got.
We should be celebrating, not complaining! Where's Peyton?
She must be so thrilled for you.
LUCAS : We broke up.
BROOKE : Shut up.
Oh, Luke, I'm sorry. What happened?
LUCAS : I went to L.A., I asked her to marry me, and she said no.
BROOKE : Are you stupid? You... you stormed L.A., and you went all Naley on her?
Did... did you even buy a...
(Lucas stands up and open the jewel case)
BROOKE : ...ring. Oh
LUCAS : She never even saw it.
BROOKE : How do you propose to someone without them seeing the ring?
(Lucas gets down on one knee)
LUCAS : Well, I got down on one knee, and, I said, "I want us to be together forever."
(Victoria enters the house and sees Lucas, like proposing to her daughter, she is chocked and drops her bags)
BROOKE : Never mind. You definitely did it right.


NEW YORK, IN A BAR


BROOKE (laughing) : Did you see the look on her face? Looked like somebody spewed on her Jimmy Choos.
LUCAS :  I'm really glad you're enjoying this.
BROOKE : Oh, come on, Luke. You and Peyton will work it out.
LUCAS : I don't think so, Brooke. Not this time.
BROOKE : Well, it sounds to me like you gave her an ultimatum, and, trust me, there is no quicker way to paralyze a girl.
LUCAS : Okay. How many times have you talked to Peyton since you left L.A.?
BROOKE : That's not fair. We're both really busy.
LUCAS : And today she broke up with her boyfriend. Has she called you yet?
Things have changed.
BROOKE : I think you're saying that 'cause you're hurt.
And I get it, but I don't think you really mean it.
You know what? I think we need to get drunk...really, really good and drunk.
First, let me see the ring again.
I'll give you a designer's opinion.
(Lucas gives her the box)
BROOKE : I mean, it's really nice.
(A waitress sees Brooke with the ring)
WAITRESS : Wow. Well, congratulations! Champagne on the house.
We have an engagement!
BROOKE : No.
BROOKE (resigned) : Champagne on the house.
(She put the ring on her finger)
(Both are laughing)


NEW YORK, CENTRAL PARK


Brooke and Lucas are walking and they pass a carriage


BROOKE : So, who knew that the ring trick would get us free drinks all over midtown?
LUCAS : I know.
COACHMAN : Can I give you two a ride?
LUCAS : Why not? It is our engagement night.
COACHMAN : In that case, the ride's free.
BROOKE : The diamond ring is gold!


They are now inside the carriage


COACHMAN : So, what do you two have planned for your lives together?
BROOKE : We're gonna be a power couple. He's gonna be a famous novelist, and I'm gonna have a fabulous fashion line.
LUCAS : But we're still gonna have time to have a big family.
BROOKE : Two boys and a girl.
LUCAS :  And I'll coach little league.
BROOKE : Ooh, and I'll bake treats for the team!
Or buy them.
LUCAS : Then we'll spend our summer in our beach house.
BROOKE : And winters in the south of France.
LUCAS : It won't matter where we are, as long as we're together.
COACHMAN : That's the key. Success is wonderful, but finding someone to love, having them love you back... love is what it's all about.


NEW YORK, LUCAS’S HOTEL ROOM


Brooke and Lucas enter the room, Lucas is drunk.


BROOKE : All right, boozy. Let's get you to bed. Come on.
Here you go.
(she puts him on the bed)
BROOKE : All right.
LUCAS : The bed is spinning.
BROOKE : You're gonna be okay. I'm gonna get you into some jammies, and then I'm gonna
take a cab home, and you can sleep it off.
Come here.
LUCAS : Or you could stay.
(Lucas grabs her arm and kiss her)
BROOKE : Okay. I think that might be the second-stupidest thing you've done in the last 24 hours.
Luke, we're not in high school anymore. And I love Peyton.
And even if you don't want to admit it right now, so do you.
Okay?
LUCAS : I feel... lost, Brooke. I don't know what to do without her.
BROOKE : All right. You remember when I started Clothes Over Bro's?
It was after we broke up, and I was trying to mend my broken heart by focusing on my work.
And you need to do the same right now.
You need to go out there and become the best person and the best writer that you can be.
And then you approach Peyton. And if she comes back to you, you know it's meant to be.
Okay?
(Brooke takes off the ring and puts it in Lucas’ hand)
BROOKE : I'm gonna go, and you probably won't see me for a while.
Lucas Scott is gonna change the world some day, and he doesn't even know it yet.
(she kiss him on the forehead)
Bye, Luke.


INTERIOR BROOKE’S HOUSE IN NEW YORK


VICTORIA : I've been calling you all night.
Maybe teen marriage is all the rage in Hicksville, North Carolina.
But I swear, if you marry this boy, I'm gonna have annulment papers drawn up so fast...
BROOKE : Mom, relax. It was just a joke.
VICTORIA : Thank God. You have far too much to lose, Brooke.
BROOKE : And Lucas Scott was the one boy I might have lost it for.
VICTORIA : You should be focusing on the company... not boys with rings.
BROOKE : But what about love, mom? Isn't that the key?
VICTORIA : In case you've forgotten, it's called "Clothes Over Bro's".
BROOKE : Right. Okay, I'm in. The high-end line, the magazine... I'm ready to take it to the next level.
VICTORIA : I am so glad to hear you say that.
And I promise you, darling, we are gonna have everything we've ever wanted.
And by the way, call me Victoria. That whole "mom" thing just makes me sound too old.


NATHAN AND HALEY ‘S HOUSE


They are playing with Jamie


NATHAN : Say it again, buddy. What is this, huh? A ball. Ball.
HALEY : See? I'm telling you...the kid's gonna be a rock star ...
and a very well-behaved rock star, right? Hey, Jamie.
Guitar. Guitar.
JAMIE : Ball.
HALEY : Oh, that's not fair. "Ball" is so much easier than "guitar."
NATHAN : Haley, thank you for supporting me... for helping me get my dream back.
I love you so much.
HALEY : I love you too. I'm so proud of you.
NATHAN : We're gonna make it. And nothing's gonna stop us now, huh, buddy?
Is it? Is it, Jamie?
HALEY : That's right.
NATHAN : Nothing, buddy.
HALEY : Everybody pile on daddy!
NATHAN : Come on.


LINDSAY ‘S OFFICE


LINDSAY : Hey. Come on in.
LINDSAY : What's that?
LUCAS : It's a bamboo. It's supposed to bring luck.
LINDSAY : Thanks, Lucas. I love it.
You know, I'm really looking forward to us working together.
LUCAS : Me too.
LINDSAY : Have a seat, okay? Be right back.
(She left him alone in the office. Lucas takes the jewel case he got in his pocket and looks at the ring...)


AND OF THE FLASHBACK, RETURN TO THE PRESENT


LUCAS’ BEDROOM


Lucas closes the same jewel case and put it in his drawer. Lindsay walks in


LINDSAY : You still taking a trip down memory lane?
LUCAS : Yeah, I guess.
LINDSAY : Maybe you should put it on paper. Might make us both some money.
LUCAS : Actually... I was thinking about taking a walk.


NATHAN AND HALEY‘S HOUSE


Haley’s putting some basketball trophy on the shelf


NATHAN : What are you doing?
HALEY : Oh, just thought it was time to get these out of Jamie's closet.
He's proud of his daddy. So am I.
NATHAN (looking at one of the trophy) : That's the first Cobras championship.
HALEY : Yeah. You were so great in that game.
You should never be ashamed of your achievements.
NATHAN : The only thing I'm ashamed of is the person I've been for the past few months.
That's all gonna change.
Hey...I know we're not the couple we used to be. We're gonna get there. I know it.
(They kiss)


BROOKE AND PEYTON’S HOUSE


BROOKE : This is a surprise. What's up?
LUCAS : Not much. Is Peyton around?
BROOKE : No. I think she's at the studio today.
You okay?
LUCAS : Yeah. You remember that night in New York?
The night I found out my book was published?
BROOKE : Sure. It was the same night I went into business with Victoria.
LUCAS : You ever wonder if we chose the right paths?
BROOKE : Sometimes. But I have all these wonderful things in my life... things I wouldn't have had otherwise.
LUCAS : Oh, you're right. I mean, me too.
I don't know.
BROOKE : Do you want me to tell Peyton you came by?
LUCAS : No, that's okay. I'll see you, Brooke.
BROOKE : See ya.
BROOKE : Luke.
LUCAS : Yeah.
BROOKE : You still love her, don't you? Peyton.
LUCAS : I got to get back to Lindsey.
BROOKE : Right.
(Lucas closes the door)
BROOKE : This is gonna get interesting.



Kikavu ?

Au total, 98 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

mpjuan06 
19.08.2017 vers 12h

cassi30 
16.08.2017 vers 22h

Sophie29 
03.08.2017 vers 13h

Fanseries6 
27.07.2017 vers 21h

Linstead77 
23.07.2017 vers 04h

MissChoupi 
11.07.2017 vers 17h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 2 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...
Activité récente

Survivor
Hier à 20:05

Le pendu
Hier à 13:52

Hilarie Burton
Hier à 11:46

Austin Nichols
Hier à 11:44

Entre filles
Avant-hier

Robert Buckley
Avant-hier

The Layover
20.08.2017

Actualités
Après l'annonce de son départ de Chicago PD, Sophia s'éclate

Après l'annonce de son départ de Chicago PD, Sophia s'éclate
Sophia Bush profite actuellement de plusieurs jours de vacances en Italie et en Corse après...

Payam for The Imagista

Payam for The Imagista
Chad Michael Murray a réalisé une séance photo pour Payam for The Imagista en août 2017. Les...

Un concert pour les fans de la série !

Un concert pour les fans de la série !
D'anciennes stars de la série Les Frères Scott vont se retrouver pour un concert spécial.  De...

Earth Focus Environmental Film Festival

Earth Focus Environmental Film Festival
Bethany Joy Lenz était présente lors du Earth Focus Environmental Film Festival Screening Of...

Anniversaire !

Anniversaire !
Aujourd'hui 30 juillet 2017, c'est l'anniversaire de Lisa Goldstein ! Elle fête ses 36 ans. Nous lui...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoChat

Zorrino (19:37)

Merci le quatar

MissChoupi (19:38)

Oui !

hope85 (19:40)

Tout les supporters qui critiquent neymar ils sont jaloux ils aimeraient l'avoir dans leur équipe ^^

MissChoupi (19:40)

Oh non

MissChoupi (19:40)

Ou pas pour ce prix là ..

Zorrino (19:40)

lol

hope85 (19:42)

220 millions c'est énorme je comprend mais vous verrez il sera rentabilisé !!!

MissChoupi (19:42)

Ouais ouias c'est que du foot

MissChoupi (19:42)

220 millions, tu peux faire tellement plus de trucs que du foot x)

Zorrino (19:43)

la folie des marché a pris le dessus le foot c'est fait mangé par le business

MissChoupi (19:47)

Oui

hope85 (19:47)

Oui mais ça fait longtemps que ça existe n'oublie pas que neymar va rapporter bcp d'argent à l'état plus de 100 millions d'euros

Zorrino (19:48)

oui il sera rentabilisé surtout si il gagne la LDC

hope85 (19:50)

c'est l'objectif il faut laver l'humiliation du siècle

Zorrino (19:51)

mdr en meme temps ils ont pris leurs revanche en gardant Verratti et en réalisant le transfert de la décénnie

MissChoupi (19:58)

MissChoupi (20:20)

Bon appétit à tout le monde

Zorrino (20:21)

a vous aussi

MissChoupi (20:21)

merci

MissChoupi (20:51)

Vous faites quoi ?

Supersympa (23:31)

Je suis de retour ! Ben alors ? Ca dort !^^

MissChoupi (23:33)

Non

hope85 (23:34)

C'était bien la planète des singes ??

Supersympa (23:37)

Très bien. Même si la fin est différente de celle à laquelle je m'attendais. Mais Chhhhhhuuuuut...^^

hope85 (23:39)

Moi j'ai jamais un film de la saga

Supersympa (23:39)

Pourquoi ?

hope85 (23:40)

ça m'intéresse pas vraiment pas mon genre

Supersympa (23:42)

Toi, t'as été traumatisé par King Kong quand t'étais petit...^^

hope85 (23:45)

Ah non bizarrement j'ai adoré king kong ^^

Supersympa (23:48)

Par Grodd alors ?^^

mnoandco (07:43)

Bonne journée

kystis (10:33)

N'oubliez pas de voter dans préférences !

Visiteur 5154907 (14:36)

the secret circle vas t-il avoir une autre saison ? fait un méchant bout je me pause la question il est pas l'air a vouloir en faire une autre

MissChoupi (14:48)

Nouveau sondage dans le quartier Orange Is The New Black

Steed91 (09:55)

Bonjour à tous Nouveau sondage sur Modern Family Quel mari de comédie verriez-vous à la place de Phil ? Votez nombreux

bedou (10:17)

Venez départager les créations des concours de OUAT, Chuck et POI ! Merci à tous pour vos votes

mnoandco (19:38)

A voté, bedou...pour les 3

mnoandco (19:39)

Hello, petit rappel pour vous prévenir que depuis quelques heures le bureau de vote sur le quartier Blacklist est ouvert!

mnoandco (19:40)

Venez départager et voter pour votre affiche électorale favorite du candidat Donald Ressler. Merci d'avance!

Merlinelo (21:18)

Plus que 15 jours pour participer à la Quête des Chevaliers Perdus sur Merlin! Nous accueillons toujours l'HypnoCruise ;-)

albi2302 (11:26)

Le quartier Timeless organise ses premiers Awards ! Vous avez jusqu'au 31 août pour voter ?

MissChoupi (12:28)

Vous avez jusqu'au 31 août pour participer au quizz général sur le quartier Orange Is The New Black

Sonmi451 (21:47)

Les animations d'Urgences et Scrubs vous attendent!

Flora12 (09:35)

Une nouvelle photo du mois sur le quartier de Revenge, venez nombreux !

makkura (16:16)

Message supprimé par makkura

makkura (16:17)

1768

makkura (16:17)

Le quartier Marvel vous attend avec un nouveau design et un nouveau sondage en l'honneur de la sortie de The Defenders sur Netflix !

cobrate (20:57)

Ca bouge sur Degrassi ! Kikavu ?^^

Visiteur 3967356 (23:05)

Bonjour... des nouvelles de la série Arrow

Xanaphia (00:41)

Oui Il y a quelques news sur les spoilers de la saison 6 sur le quartier Arrow...

Xanaphia (00:42)

N'hésite pas à passer y jeter un oeil ou même discuter/commenter sur le quartier, ces news !

Sonmi451 (09:50)

La catégorie 8 des awards d'Urgences vient de démarrer. Venez voter et commenter si le coeur vous en dit.

albi2302 (14:34)

Awards et Test de personnalité sur Timeless ! ;-) Bonne journée à tous

Misty (17:04)

Photo de la quinzaine sur Les 4400. Merci pour votre visite

bedou (10:14)

Bonjour, On passe à la phase n°2 des votes, pour le concours de OUAT ! Merci pour vos votes, jusqu'au 23/08 prochain. Bon dimanche

grims (08:51)

Coucou à tous ! le quartier Vikings vous attend pour départager les deux wallpapers pour le concours de l'hyonocruise ! venez nombreux

Visiteur 7238806 (22:48)

c'est quoi

juju93 (17:05)

Le sondage commence à dater mais... 16 votes seulement ... Venez chez The L Word nous dire quel artiste vous êtes .

juju93 (17:06)

Pas besoin de connaître la série !

CastleBeck (20:07)

Nouveau sondage sur This Is Us... Concernant la saison 2. Et vous êtes tous les bienvenus pour le concours de créations du quartier.

Rejoins-nous sur HypnoChat

Ou viens chatter sur
Rejoins-nous sur Slack
(site en anglais - discussions en français)

L'inscription au site n'est pas obligatoire mais te permet de changer ton pseudo